La main des sourds

On suivra les députés en langue des signes

Les débats du Législatif genevois seront interprétés à l’intention des personnes sourdes. C’est une première suisse. Comment dit-on «la séance est levée» en langue des signes? Les Genevois auront bientôt l’occasion de le savoir en

Arnaque : attention aux faux sourds et muets

Devant la recrudescence des cas, une association d’Épinal tient à alerter le public contre des escrocs qui sollicitent de l’argent soit en se faisant passer pour des personnes malentendantes soit dans le but d’aider des associations.

Communauté sourde au Tessin

C’est une première, Signes s’est rendu au Tessin pour prendre le pouls de la communauté sourde du canton. Ils ne sont pas nombreux les sourds de la Suisse italienne : environ six cents, peut-être plus mais les associations ne les

L’accès aux soins, un droit universel ?

Le médecin généraliste Jean Dagron est l’un des pionniers en France de l’accès aux soins pour les personnes sourdes. En 1995, il co-fondait la première consultation en langue des signes à l’hôpital de la Salpêtrière, à Paris.

Et si on parlait de sexe ?

Dans cet épisode, SIGNES aborde un sujet encore jamais traité par l’émission : les sourds et l’éducation sexuelle. Les jeunes sourds ont-ils facilement accès aux messages de prévention, de dépistage ou encore aux infos sur la

«AU GUICHET, JE LIS SUR LES LÈVRES»

Un député bernois demande une reconnaissance de la langue des signes dans l'administration. Béatrice Grimm applaudit. Au guichet de La Poste, mercredi à Bienne, Béatrice «Bea» Grimm s'est fait comprendre sans difficulté, malgré sa

La dame aux chevaux

Florence Treuthardt est une interprète en langue des signes française (LSF) active en Suisse romande. Mais c’est aussi une éducatrice spécialisée et une psychologue passionnée de communication non verbale. Depuis quelques années, elle

Une famille de sourds

Chez les Spiller, on est tous sourd et fier de l’être. Tous ? Presque, sauf un, le cadet, qui est né entendant. Alors pour communiquer en famille, c’est la langue des signes qui s’est imposée naturellement. Mais en ce qui concerne

Les sirènes pour tout le monde

La nouvelle application « AlertSwiss » doit permettre aux 10’000 personnes sourdes et les 800’000 personnes malentendantes en Suisse d’être averties en cas catastrophe Le système « AlertSwiss » va être testé pour la première fois ce