Le portail d'information sur les sourds et langue des signes

Épinal : malentendant, Mohamed Bensalem tourne un CV vidéo en langue des signes

Réaliser des CV vidéos est désormais une routine pour le club d’entreprises FACE Vosges. Dans le cadre de sa mission d’aide aux demandeurs d’emploi, ils ont épaulé Mohamed Bensalem, malentendant, à tourner un CV en langue des signes. C’est la deuxième fois qu’une telle initiative est mise en place.

Devant la caméra, Mohamed Bensalem paraît certes un peu stressé. Mais passée la première prise, le Spinalien de 34 ans se montre bel et bien déterminé à prendre sa carrière en main en suivant les pas de Bruno Mougenot. Ce dernier, sourd et muet, avait bénéficié de l’expertise de FACE Vosges en 2018 pour tourner un CV vidéo et trouver un emploi. L’idée peut paraître inattendue au premier abord et pourtant, en s’exprimant face caméra en langue des signes et avec des sous-titres, l’homme a finalement réussi à dénicher un poste dans le Sud de la France. Une belle histoire qu’avait suivie Mohamed Bensalem à distance, il y a trois ans de cela. « À l’époque, j’avais lu des articles dans la presse et ça m’a donné envie de faire la même chose », confie le jeune homme qui souffre d’une surdité handicapante à 80 %.

En 2018, l’initiative avait été une première dans la région et aujourd’hui, FACE Vosges réitère donc l’expérience avec Mohamed Bensalem. « Je suis agent de sécurité. J’ai déjà travaillé dans une société à Gérardmer et je suis actuellement en CDD à Décathlon. Grâce à ce CV, j’espère décrocher un CDI dans la région », détaille le Spinalien. À ses côtés, Isabelle Demay assure la traduction en langue des signes à destination de l’équipe de tournage de Nuit Blanche production.

« Cela peut vraiment faire la différence »

Dans la forme, deux CV ont été tournés ce vendredi : l’un où le jeune homme s’exprime à l’oral, l’autre où il débite son script en langue des signes. « Nous avons travaillé tout cela en amont deux jours avant. Le but est de mettre le résultat en images et de le raconter du mieux possible. Le CV vidéo permet aux personnalités atypiques et dynamiques de se distinguer et, face à un employeur, cela peut vraiment faire la différence. À l’issue, nous donnerons les vidéos à Mohamed qui pourra les diffuser comme il le souhaite », explique Marine Lhuillier, chargée de communication à FACE Vosges.

Mohamed Bensalem cherche un emploi d’agent de sécurité.

Pour maximiser les chances des demandeurs d’emploi qu’il épaule, le club d’entreprises dispose d’un réseau de 150 acteurs de l’économie locale et d’un partenariat privilégié avec Pôle emploi. En fin de semaine prochaine, lorsque le produit final sera disponible, FACE Vosges diffusera également le profil de Mohamed Bensalem dans son propre réseau. Une chance supplémentaire pour le jeune Spinalien de rejoindre les 70 % de demandeurs d’emploi qui ont réussi à trouver un travail grâce aux CV vidéos du club d’entreprises vosgien.

Source Vosges Matin - 24 Juillet 2021
Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.