Le portail d'information sur les sourds et langue des signes
<> <>
Hauts de Seine Habitat

Rémy Touzé & Virginie Cronier

L’aventure débute en 2016, lorsque le sergent Rémy Touzé, sapeur-pompier du centre de secours de Caen-Couvrechef, entreprend une formation à la Langue des signes française (LSF), à titre personnel.
 « J’ai toujours eu envie d’apprendre la LSF, dont je trouve la richesse fascinante, » explique-t-il. Dans le cadre de son activité professionnelle, le sergent a déjà eu l’occasion d’intervenir en urgence auprès d’une personne sourde et s’était alors senti démuni : « si une personne parle une langue étrangère, on identifie tout de suite le problème de communication. Lorsqu’une personne en difficulté signe, les équipes de secours peuvent ne pas réaliser qu’elle est sourde. »

En échangeant avec ses formateurs et avec Virginie Cronier, présidente de l’Association des Sourds de Caen et du Calvados (ASCC), Rémy Touzé réalise que le problème va plus loin. Nombre de personnes sourdes renoncent à appeler les secours car elles redoutent ce problème de compréhension qui ne manquera pas de retarder la prise en charge et d’y ajouter un supplément de stress. « En 2017, je suis intervenu de nouveau auprès d’une famille dont tous les membres étaient sourds, cette fois-ci c’était beaucoup plus fluide ! Je me suis aperçu qu’il suffisait de peu de signes pour établir le contact et gérer la prise en charge. »
Soutenu par sa hiérarchie et ses collègues, le sergent initie avec eux, en collaboration avec Virginie Cronier et différents partenaires, la mise en place d’un module de formation de trois heures et de supports de travail pour enseigner quelques expressions en LSF aux sapeurs-pompiers du Calvados.

Conçue en 2019, elle sera dispensée à l’ensemble des sapeurs-pompiers du Calvados dans les mois à venir afin d’améliorer la prise en charge des personnes sourdes ou malentendantes.
Cette initiative inédite, relayée par les médias, a permis de rassurer la communauté sourde de Caen. Virginie Cronier reconnaît qu’elle et les membres de l’ASCC ont été agréablement surpris de la démarche. « Pour la première fois, on venait ‘frapper à la porte’ des sourds. En général, les sourds doivent se battre pour l’accessibilité. Cela n’a été que bénéfique et nous souhaitons poursuivre ce travail avec d’autres services d’urgence. »

« Nous avons tous eu à cœur la notion de service public pour tous. C’est pour cette raison que nous avons allié nos compétences et nos connaissances, afin d’apporter aux équipes du SDIS 14 une solution adaptée et simple à mettre en pratique.  »

Source Calvados - Décembre 2020
1 commentaire
  1. Christine Thomas dit

    Je vous invite à voir ce lien : https://www.fnsf.org/actualites/cdp-fnsf-partenariat-122020/
    Partenariat entre la FNSF et la FNSP
    Et le site : Sourds et Pompiers : https://sourds-et-pompiers.fr/

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.