Le portail d'information sur les sourds et langue des signes
<> <>
Hauts de Seine Habitat

P.-O : le caisson de basses BassMe rend service aux sourds et malentendants

Développée pour donner une autre dimension à l’écoute de la musique, le caisson de basse de BassMe représente aussi une solution qui améliore le quotidien des personnes sourdes et malentendantes.
 

En France, plus d’une personne sur dix est sourde ou malentendante, ce qui représente entre cinq et sept millions d’individus. Le fabricant d’enceintes pour ressentir les vibrations du son, BassMe a “ de plus en plus de retours d’utilisateurs qui nous disent apprécier nos caissons de basses pour “vivre” la musique malgré leur surdité “rapporteAlban Duroy, président-fondateur de BassMe, qui vise 1 M€ de chiffre d’affaires en 2021 (0,5 M€ en 2020) et le doublement de ses ventes. La start-up avait déjà identifié ce potentiel dès le lancement de sa solution.” Nous avons attendu d’en avoir un avant de nous lancer sur ce nouveau marché “, précise-t-il. En relation avec des distributeurs, la start-up va proposer son produit dans les centres d’accueil et de formation de personnes sourdes et malentendantes, les cliniques ou encore chez les ostéopathes, les kinésithérapeutes…Pour accompagner son développement, la société envisage de réaliser prochainement une levée de fonds pour ” d’aller plus loin dans l’offre “, révèle Alban DuroyLa start-up étudie notamment une solution permettant de coupler une enceinte BassMe à un implant cochléaire afin d’améliorer la vie quotidienne des sourds et malentendants. 

Source L'Indépendant - 8 Mars 2021
Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.