Le portail d'information sur les sourds et langue des signes
<> <>
Hauts de Seine Habitat

Coudekerque-Branche : des masques transparents pour les sourds

Nicolas Baheu, interface et professeur de langue des signes à l’école Courtois de Coudekerque-Branche, cherche des masques inclusifs, primordiaux pour les personnes malentendantes.

Comme beaucoup de personnes, Nicolas en a marre du masque chirurgical, mais pour une toute autre raison.

Il est interface en langue des signes, cela signifie qu’il aide les personnes atteintes de surdité.

En période de Covid, cette maladie invisible est mise à mal, poussant un peu plus les sourds vers l’isolement social. « Nous comprenons les entendants grâce à la lecture labiale et les expressions du visage, prévient Nicolas, lui-même sourd. Avec le masque chirurgical, on fait face à une vraie barrière. »

Pour lutter contre ce fléau, l’auto-entrepreneur avait proposé des visières à ses clients.

Malgré une meilleure compréhension, cette idée n’était pas fiable sanitairement.

Alors, le jeune homme aimerait se rabattre sur des masques transparents.

« J’ai vu le maire, David Bailleul, en porter un lors d’un Facebook Live avec ses administrés. Et j’en ai profité pour lui poser la question », se rappelle Nicolas.

L’inconvénient : ces masques inclusifs coûtent cher et s’achètent principalement sur Internet.

Pour faire de sa surdité un métier, Nicolas monte son entreprise en 2008, Parole de main, pour accompagner les personnes malentendantes dans leurs démarches quotidiennes.

En plus de travailler pour des particuliers, il donne des cours d’initiations à la langue des signes.

Selon lui, porter un masque opaque nuit à sa pratique professionnelle.

Pour alerter l’opinion publique, il aimerait que les élus montrent l’exemple en portant, eux-mêmes, ces masques inclusifs.

Source le phare dunkerquois - 8 Février 2021
Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.