Le portail d'information sur les sourds et langue des signes
<> <>
Hauts de Seine Habitat

Saint-Gaudens : Des masques inclusifs au lycée agricole

L’isolement imposé par le port du masque est d’autant plus difficile lorsqu’on est sourd ou malentendant, les lectures faciale et labiale étant rendue impossibles. Pour interrompre ce calvaire, le lycée agricole a équipé ses élèves de masques inclusifs. Ceux-ci leur rendent la « parole » en permettant à nouveau à leurs interlocuteurs de lire sur leurs lèvres. Une petite révolution!

Un masque inclusif par élève

De fabrication française, ces masques à fenêtre transparente ont été réalisés par des personnes en situation de handicap et sont recommandés par France Handicap. Ils sont en textile intissé et pourvus d’une fenêtre plastifiée transparente au niveau de la bouche. Si les élèves des classes de 1ère et terminale Services Aux Personnes et Aux Territoires (SAPAT) les trouvent un plus lourds que les masques opaques, ils peuvent à nouveau communiquer plus facilement pendant leurs cours de langue des signes ou leurs stages professionnels. Ces élèves sont amenés à travailler avec un public de jeunes enfants, sensibles aux expressions du visage. Ils peuvent aussi accompagner des personnes âgées ou handicapées, parfois malentendantes, pour qui la lecture labiale ou le réconfort d’un sourire sont indispensables. Tout ce que les masques en tissu ou en papier rendent aujourd’hui impossible.

Cours diplômants de langue des signes

Au lycée agricole de Saint-Gaudens, les 33 élèves de première et terminale de la filière SAPAT prennent tous des cours de langue des Signes Française (LSF) avec Françoise Bravo, la présidente de l’association Epées (Entraide Pour l’Egalité entre Entendants et Sourds). Celle-ci salue l’initiative de l’établissement qui lui permet de lire sur les lèvres des jeunes novices en LSF. Mme Bravo les forme aux échanges du quotidien avec des personnes signantes. « Le langage du corps, précise-t-elle, ou l’alphabet signé permettent de communiquer avec tous ceux qui n’entendent pas, qui ne savent pas parler ou qui ne parlent pas Français. Pas seulement les malentendants».

Ainsi en fin d’études, les élèves de SAPAT passent leur baccalauréat professionnel, le degré A1.8 de LSF et aussi 2 diplômes de randonnée pour les volontaires de la section rando ouverte cette année (l’attestation d’accompagnateur de rando moyenne montagne délivrée par la Fédération Française du Milieu Montagnard et le certificat de balisage décerné par la Fédération Française de Randonnée Pédestre).

Des atouts incontestables pour leurs CV et pour travailler sur notre territoire!

Source Petite République - 9 Décembre 2020
Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.