Le portail d'information sur les sourds et langue des signes

Tous les deux sourds et muets, Numa et Dorra vivent leur plus belle aventure avec Milla

A Rions (Gironde), Numa et Dorra Larrey, tous deux sourds-muets, sont devenus les parents de Milla. Le début d'une nouvelle vie.

Leur vie a changé définitivement. Depuis le dimanche 27 septembre 2020, Numa et Dorra Larrey, tous deux sourds-muets, sont devenus les parents de Milla, un poids plume de 2,425 kg. Ils vivent tous les deux avec ce handicap depuis toujours.

Pour Dorra, il est génétique contrairement à Numa qui, lorsqu’il était dans le ventre de sa mère, a subi les conséquences d’une maladie intervenue durant la grossesse.

Milla, elle, n’est ni sourde, ni muette. Elle est le fruit de leur amour, né grâce à un site de rencontres pour sourds et muets.

« Leur fille, c’est toute leur vie »

Dans la maison familiale, à Rions (Gironde), pendant le pot de naissance – avant le confinement -, l’émotion est vive. Et même si on ne comprend pas la langue des signes, il suffit de regarder les yeux de Numa et Dorra : les larmes en débordent.

Dans la famille Larrey, à Rions (Gironde), tout le monde est aux petits soins de Milla née le 27 septembre 2020. 

Autour, les proches, avec une flûte de champagne à la main pour fêter cet heureux événement, sont aux anges. La sœur de Numa, Ludivine, témoigne :

« Leur fille, c’est toute leur vie. Jamais je n’aurais imaginé mon frère devenir père un jour. Pour moi, c’est mon petit frère et puis le temps passe… Il trouve sa chérie, il se marie, il a un enfant comme tout le monde. On est fiers de lui, ça, c’est sûr. Le handicap ne l’aura pas empêché de construire sa vie. »

Ludivinela sœur de Numa

Nicole, la mère de Numa ajoute : « Moi, j’habite avec eux, j’ai toujours un œil sur la petite. Je suis là pour les aider et les accompagner. On a tout mis en place pour l’arrivée de Milla. Elle va apprendre notre langue et celle de ses parents. On sera tous là pour son développement. »

Un accompagnement particulier

À la naissance de Milla, ses parents ont reçu un accompagnement particulier par le Service d’accompagnement à la parentalité des personnes en situation de handicap (SAPPH) de la Gironde. C’est cette structure, qui, à la naissance d’un enfant de parents en situation de handicap, accompagne la famille dans ce changement de vie. Numa et Dorra bénéficient d’un médiateur aide-soignant sourd, d’un psychologue de la langue des signes française et d’une aide à domicile. Sans compter les services supplémentaires de la Maison départementale des personnes handicapées. Tout est pensé pour l’arrivée du nourrisson.

Quand bébé pleure…

Et comment cela se passe, la nuit, lorsque le nourrisson se met à pleurer ? Un capteur détecte le bruit et déclenche un signal lumineux qui éclaire la pièce où dorment Numa et Dorra.

Même si la grand-mère de Milla, Nicole, n’est jamais très loin… « J’entends la petite la nuit, je viens, je réveille Dorra et je la rassure car c’est son premier enfant, témoigne la grand-mère. C’est normal d’avoir peur comme toutes les mamans, on s’inquiète toujours. »

Milla a les yeux bleus de son père. On n’en dira pas autant pour la chevelure… où il n’y a aucun doute, c’est celle de la mère. 

Ils veulent agrandir la famille

D’ailleurs, ce premier enfant n’effraie pas Numa et Dorra qui comptent bien agrandir la famille une nouvelle fois avec l’arrivée d’un deuxième bébé. Peut-être même d’un troisième, d’un quatrième…

Ludivine, la sœur de Numa, lui lance même : « Une équipe entière pour jouer au foot. » La scène en images :

Source Actu - 1 Novembre 2020
Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.