Le portail d'information sur les sourds et langue des signes
Hauts de Seine Habitat

Pour les adultes sourds qui ne savent pas signer le masque est une barrière supplémentaire

Le port du masque complique la vie des adultes sourds. Le point avec l’association Signer ensemble.

« À partir du moment où ça me protège, je le mets de bonne grâce », philosophe Angélique, 44 ans, à propos du masque. Avant d’enchaîner avec les signes « communication » et « bloquée » : s’il la rassure, le masque lui complique aussi considérablement la vie. Car Angélique est sourde, et cet attirail sanitaire entrave son rapport aux autres.

« L’autre jour je voulais acheter des vêtements », raconte-t-elle. Au moment de payer, elle n’entend bien sûr pas le montant annoncé par la vendeuse. « Et avec les reflets sur le plexiglas installé par mesure de protection, je ne voyais pas le prix s’afficher », explique-t-elle. Il faudra quelques minutes à la vendeuse pour comprendre le problème.

« C’est de la fatigue supplémentaire, confie Angélique. Car il faut faire encore plus attention que d’habitude. Parfois, on voit à peine le masque bouger, donc on ne se rend pas toujours compte quand quelqu’un nous parle. »

Environ 100 000 signants

Angélique a la chance de savoir signer. Mais ce n’est pas le cas de toutes les personnes sourdes, loin de là. « Sur six millions de sourds en France, environ 100 000 seulement savent signer », regrette Fabienne Chartier, présidente de l’association Signer ensemble, qui a pour vocation de faciliter les échanges entre les personnes sourdes et les personnes entendantes par le biais de la langue des signes. Langue qui a longtemps été méprisée.

Résultats : les anciens communiquent comme ils peuvent. Avec les expressions du visage et de la bouche notamment. « La surdité est un handicap de communication, rappelle Fabienne Chartier. Le masque, qui couvre les deux tiers du visage, est une barrière supplémentaire considérable. »

Source Ouest-france - 11 Septembre 2020
Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.