« Il doit être généralisé pour ceux qui travaillent avec des sourds »

Mélanie Lemaistre, YouTubeuse, enseignante

Vous vous définissez comme une sourde qui signe avec le sourire. Comment vivez-vous l’obligation du masque ?

Je ne le vis pas très bien car cela cache tout ! La lecture labiale, les expressions du visage. On ne peut pas voir si la personne sourit… Pour les surmonter, je demande à la personne de retirer son masque car j’ai besoin de lire sur les lèvres et celle-ci, parfois, refuse par peur. Ce qui est dommage car en gardant une bonne distance, cela ne poserait pas de problème.

Le masque transparent doit-il être généralisé, et remplacer le masque opaque, ou au moins s’y substituer largement ?

Du moins, pour les enseignants, les orthophonistes, les médecins… Mais surtout pour les personnes qui travaillent avec les sourds. Il faudrait en distribuer plus régulièrement dans les établissements, aussi dans les hôpitaux.

Le masque pose un problème de communication. Est-ce l’occasion de replacer la langue des signes à l’école ?

Cela peut aider à communiquer mais pas complètement, car il faut surtout voir les expressions du visage pour se faire comprendre, ou bien de la lecture labiale. Tout cela fait parti de la langue des signes.

Source L'Est républicain - 9 Septembre 2020
1 commentaire
  1. Enrico Gambetta dit

    Je suis tout à fait d’accord avec les propos de Mme Lemaistre. Pour les malentendants, dont je fais partie, ne pas pouvoir lire sur les lèvres de son interlocuteur constitue un grand problème. Un masque transparent pourrait solutionner, au moins en partie, ce problème.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.