La main des sourds

Des masques transparents pour travailler avec des publics sourds

L’association Masques à rade, qui regroupe des couturières bénévoles à Brest, vient de concevoir un masque transparent à destination des professionnels qui travaillent avec des publics sourds.

Tout a commencé quand Lauren, interprète en langue des signes pour l’Urapeda, est passée à l’association Masques à rade pour prêter une machine à coudre. « Nous avons échangé et je leur ai parlé de ce que je faisais dans la vie et des difficultés que l’on rencontrait avec les visières qui sont très encombrantes et nous empêchent de pratiquer correctement la langue des signes », expliquent Mary et Rozenn, trésorière et vice-présidente de l’association. Elles se sont alors penchées sur la question et après plus de 70 modèles élaborés chez elle, Mary a mis au point un masque transparent alliant PVC et tissu.

Testé par les professionnels de l’Urapeda, il a aussitôt été adopté.

Un brevet déposé

Ce lundi matin, Masques à rade a donc donné les 50 premiers modèles à l’association.

Après l’avoir fait découvrir à d’autres professionnels, Mary s’est rendu compte qu’il pourrait intéresser beaucoup de monde ? « Avec ce masque, on voit votre visage, on voit votre sourire, il pourrait être utilisé dans les restaurants, par des enseignants, des commerçants ». Elles ont déposé un brevet pour ce masque, une marque (Marozz) et souhaiteraient l’aide d’industriels pour lancer la fabrication et l’homologation.

Source https://www.letelegramme.fr - 18 Mai 2020 à Brest

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.