La main des sourds

Le petit garçon qui avait mangé trop d’olives – Les compagnons de Pierre Ménard

Le petit garçon qui avait mangé trop d’olives – Les compagnons de Pierre Ménard – Bilingue Français/Langue des signes (LSF)

Vendredi 22 janvier à 19h30
À L’Espace des Arts, Le Pradet

Le petit garçon qui avait mangé trop d’olives, c’est son père, devenu sourd à un an et demi, qui a grandi sans langue comme un enfant sauvage. À 11 ans, quand il est entré à l’école, il a appris que les mots existent. C’est le héros d’Isabelle Florido, dans la vie réelle comme dans la vie rêvée. Sur le plateau, la comédienne transpose son enfance dans un conte par l’alchimie du théâtre, de la langue des signes et de la poésie vernaculaire. Deux langues et deux façons de regarder le monde, quelle richesse ! Et quelle tendresse dans ce portrait en miroir de sa propre jeunesse. Quand le petit garçon aux oreilles cassées mais aux yeux d’or a immigré en France, quand, illettré, il est tombé amoureux du cinéma. Certains parlent avec leur bouche d’autres avec leurs mains, et quand ils se rencontrent, leur dialogue fait merveille.

Infos et réservations :
https://www.le-pole.fr
0800 083 224 (appel gratuit)

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.