A la uneBretagne

Patrice Papin s’investit dans la langue des signes

Il vient de lancer un groupe Facebook pour organiser des cours de langue des signes en Sud-Finistère. Une trentaine de personnes sont intéressées.

La vie de Patrice Papin a basculé à 51 ans, quand il a appris qu’il était frappé par une maladie neurodégénérative rare. Dessinateur projeteur spécialisé en génie climatique, il a dû quitter son entreprise brestoise il y a quatre ans. Il a rejoint sa famille installée à Gouesnac’h. Aujourd’hui, il est reconnu invalide à 80 %. « J’accepte mon handicap. La vie d’avant est une chose et celle d’après en est une autre, » dit-il. Sa force ? « Je l’ai trouvée dans l’aide que je peux apporter aux autres. Par exemple en conseillant sur le choix d’un fauteuil pour une personne handicapée, sur les démarches administratives… C’est enrichissant. Par ailleurs, je fais partie des bénévoles de l’AFM Téléthon. »

Des personnes intéressées

« Je cherchais, à titre personnel, des cours pour apprendre la langue des signes. La difficulté à en trouver m’a amené, au début du mois de juillet, à ouvrir un compte Facebook, avec l’objectif de créer un groupe. »

Sur la toile, les réactions ne se sont pas fait attendre. À sa grande surprise, il reçoit 24 demandes en moins de trois heures. Autant de demandeurs soucieux de collecter des renseignements, d’échanger des infos et, éventuellement, de démarrer les démarches pour apprendre à signer. « Tout comme vous, je suis novice dans cette langue passionnante, » rassure-t-il.

Patrice Papin se donne un peu de temps et s’accorde une parenthèse qu’il met à profit pour tester l’apprentissage de la langue des signes, via des cours payants par internet. « J’ai appris l’alphabet et j’attaque la conversation en langue des signes, » écrit-il sur sa page Facebook. Il lance son projet par le biais d’un questionnaire qui lui permet d’établir une base de données : motivations de chacun, âge, lieu de résidence et niveau de connaissance en langue des signes« À ce jour, 33 personnes sont très intéressées. La moyenne d’âge se situe entre 35 et 50 ans, la plupart sont novices dans l’apprentissage de la langue des signes. Le plus étonnant, c’est que je suis le seul homme du groupe. »

L’apprentissage de la langue des signes devrait se concrétiser en 2020« Actuellement, des cours seraient envisageables à la MJC de Douarnenez. » La formation, hors période scolaire, pourrait commencer en septembre 2020 et se poursuivre jusqu’au mois de mai 2021.

Outre l’inscription de 18 €, le coût évoqué de cette formation serait de 257 € par personne, avec une possibilité d’aide au financement selon le revenu. Il pourrait aussi y avoir d’autres opportunités de formation avec l’Urapeda (association d’aide aux sourds et malentendants), à Quimper. Contact : Patrice Papin au 06 30 26 38 98.

Source
https://www.ouest-france.fr - 1 Janvier 2020
Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
ajax-loader
Fermer

Adblock détecté

Cher lecteur, Vous voyez cette page car votre bloqueur de publicité est activé. Veuillez le désactivez puis cliquer sur "Accéder à Sourds.net" Pour vous remercier.