La main des sourds

Saint-Hilaire-du-Maine : à 16 ans, Céline partage sa passion pour la langue des signes

Du haut de ses 16 ans, Céline Rebuffé est passionnée par la langue des signes française. Elle publie ses chansignes en ligne.

A tout juste 16 ans, Céline Rebuffé de Saint-Hilaire-du-Maine occupe ses moments libres à une  passion peu commune, celle de la Langue des signes française (LSF).

J’ai découvert la langue des signes en primaire au cours d’une journée d’initiation en CM2 dans mon école du Bourgneuf-la-Forêt. »

Au collège, elle en fera régulièrement le sujet de ses exposés et, dans le cadre de son parcours Avenir en 3e, elle le présentera pour l’oral du brevet.

Cette passion, elle ne l’explique pas vraiment mais elle a choisi d’en faire son métier ! 

J’aimerais devenir interprète langue des signes française », annonce-t-elle tout sourire. Actuellement en 1ère au lycée d’Avesnières à Laval, elle a bien sûr choisi l’option Langue des signes qui y est proposée : « Depuis la 2nde et jusqu’en terminale, on a 3h de cours par semaine. Au début, on apprend l’alphabet, les mots de base. Ce qui est plus difficile c’est la syntaxe parce qu’il n’y a pas de verbe conjugué et ce qui est très important c’est l’expression du visage. »

Trois chansignes sur YouTube

Au cours de leurs 3 années de lycée, les élèves doivent faire un stage obligatoire de 3 jours, Céline accompagne alors Vincent Veugeois, formateur LSF qu’elle a rencontré au cours d’une intervention en classe de 2nde.

J’avais eu l’occasion de le revoir à Changé au cours d’un café signe organisé par l’association Les mains qui parlent, c’est un lieu d’échanges entre sourds, malentendants et entendants. Vincent intervient au lycée Rochefeuille à Mayenne où il propose des formations tout âge sur le temps des vacances scolaires. Pour mon stage, il m’a proposé de l’accompagner sur cette formation pendant les vacances d’octobre. »

Sans doute trop court puisque Céline décide de le suivre également pendant les vacances de Noël.

Au programme de 1ère figure le chansigne.

C’est compliqué à traduire parce que justement ça ne se traduit pas mot pour mot. »

Mais ça ne lui fait pas peur et, avec l’aide de sa professeur, depuis septembre dernier elle en est à son 3e chansigne.

J’arrive avec mon texte et mes petites parties que j’ai commencé à traduire. Ma prof m’aide notamment avec les préformes. On refait, on refait, on refait. Ensuite c’est une amie qui filme, on coupe, on monte. »

Résultat : Chanter de Florent Pagny, All I want for Christmas de Mariah Carey et Avant toi de Vitaa et Slimane publiés sur YouTube. Mistral gagnant de Renaud est en cours de préparation.

Licence sciences du langage

Céline a déjà été sollicitée pour des interventions, entre autres au théâtre de Laval avant le spectacle de la comédienne sourde Emmanuelle Laborit, à l’école de St-Hilaire, ou encore pour le gala de l’association de danse d’Ernée. Avec sa classe du lycée, ils interviendront également au cours de la prochaine édition du festival Les 3 éléphants.

La jeune fille de nature réservée et peu bavarde, « ma discrétion m’est souvent reprochée sur mes bulletins », a choisi une autre façon de s’exprimer.

Elle envisage après son bac d’intégrer une licence Sciences du langage LSF à l’université de Poitiers ou de Rouen.

Source https://actu.fr - 11 Mars 2020
1 commentaire
  1. Chrilsf dit

    Bonjour, Céline, c’est super et je vous souhaite pleins de bonnes choses et ondes avec la LSF. Poursuivre sa passion est une belle chose et rend la vie bien plus belle. Bonne chance.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.