Une initiation à la langue des signes

0
Les quatre créateurs des « Deux Gaulois sourds » font découvrir la surdité à Maëlle avant la langue des signes.

Pour pallier l’insuffisance de l’aide aux malentendants à Orléans, Michel Loubet et Fabrice Coreau, tous les deux sourds, aidés de Pascale Loubet, malentendante et Amélie Hournon, non sourde mais pratiquant la langue des signes sont en cours de création de l’association « Deux Gaulois sourds ». Les objectifs de l’association sont d’une part la sensibilisation du public aux difficultés journalières que connaissent les sourds, l’apprentissage de la langue des signes pour avoir une meilleure communication et d’autre part pouvoir leur apporter de l’aide.
Les 700 sourds d’Orléans ne disposent que d’un seul interprète d’où la difficulté de toutes les démarches administratives, des questions d’embauche dans les entreprises et les risques de discrimination. Une des revendications majeures des « Deux Gaulois sourds » est l’inscription de la langue de signes dans la Constitution, comme c’est déjà le cas dans quatre pays européens.
Mardi 18 février, les « Deux Gaulois sourds » ont animé, dans l’après-midi, une séance d’initiation destinée aux enfants et aux adolescents et en soirée un dîner d’initiation pour les adultes. Le nom de l’association a été choisi en référence à Astérix et Obélix, symboles de deux Gaulois vaillants n’hésitant pas à s’affirmer comme le sont les sourds face à leurs difficultés journalières.
Dans une ambiance ludique, une vingtaine d’enfants encadrés par Pascale Loubet et Amélie Hournon, ont découvert l’alphabet et quelques signes simples permettant le début des échanges. En même temps sept adolescents suivaient l’animation par signes de Michel Loubet et Fabrice Cournon, déguisés en Astérix et Obélix. Puis pour le dîner, une trentaine d’adultes se sont lancés dans l’apprentissage de ce moyen de communication après avoir vu l’explication par signes de Michel Loubet (traduite par Amélie Hournon) sur leurs difficultés de communication.
L’objectif de l’association est d’intervenir dans les écoles et d’assurer une fréquence mensuelle pour ces rencontres d’initiation.

Écrire un commentaire

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.