L’université de Poitiers mise sur la langue des signes

0
Stéphanie Gobet-Jacob, directrice du département Sciences des langues, et Manon Boulet, présidente de l’association SDL LSF.

Dans sa volonté d’inclusion, l’université de Poitiers ne s’arrête pas seulement à l’acquisition de nouvelles technologies. Cela passe aussi par la formation. « Il faut savoir que l’université de Poitiers est la seule de France à proposer une formation Langue des signes dès la première année de licence », indique Stéphanie Gobet-Jacob, maître de conférence à l’UFR Lettres et langues et directrice du département Sciences des langues.

Objectif : acquisition du niveau B1

Pour la première année de licence, une trentaine d’élèves sont sélectionnés, sur dossier, après candidature sur Parcoursup. Dès la première année, les étudiants sont initiés à la pratique de la langue des signes française (LSF). Objectif : l’obtention du niveau B1 (savoir parler et se faire comprendre). Pendant leur licence, les étudiants sont encadrés par deux maîtres de conférence spécialisés, Claudia Bianchini et Christophe Geandreau-Touchais. Les débouchés sont nombreux« Nos anciens étudiants sont devenus enseignants, orthophonistes, un a créé son entreprise et travaille à améliorer l’accessibilité aux personnes handicapées. D’autres sont bénévoles dans des associations, une a organisé un TEDx à Rennes sur le sujet… », ajoute Stéphanie Gobet-Jacob.
Au-delà de l’université, la ville de Poitiers est l’une des premières de France à donner une grande place aux personnes malentendantes. En 1984, l’association 2LPE (2 Langues pour une éducation), a mis en place des classes bilingues à l’école Paul-Blet. Son ancien directeur, Michel Lamothe, a beaucoup œuvré pour l’ouverture de la licence LSF. En 2005, la LSF a été reconnue langue officielle, permettant à l’université de se développer : aujourd’hui, ça fait dix ans que ça dure, « et les classes sont chaque années remplies sans difficulté ». Les étudiants inscrits viennent de partout, et même cette année, d’Haïti.

Écrire un commentaire

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.