Municipales à Bourges : des progrès en faveur du vote des personnes handicapées

0

C’est une des nouveautés pour les élections municipales. En France, 300.000 personnes jusqu’ici privées de vote, pourront glisser un bulletin dans l’urne. Certains candidats ont décidé de prendre en compte le vote de ces personnes handicapées.

Jusque fin 2019les personnes placées sous tutelle devaient pour voter, avoir l’autorisation du juge. Le gouvernement a fait sauter ce verrou. Sur internet, certains candidats aux municipales, ont décidé de prendre en compte ce public. Si tous les candidats traduisent en incrustation leurs propos sur leurs vidéos, d’autres vont plus loin encore. C’est le cas de la candidate divers gauche à Bourges, Irène Félix : ” Nous avons mis en ligne des versions simplifiées de nos textes pour qu’ils compréhensibles par tous. C’est très utile pour inclure tout ceux qui seront appelés à voter pour la première fois. De même que nous avons prévu une version en langue des signes pour les sourds. C’est symptomatique de notre démarche : nous voulons une ville plus juste. Dans les faits, c’est renforcer l’accessibilité des bâtiments, mais c’est aussi, par exemple, l’inclusion des enfants en situation de handicap, dans les activités péri-scolaires et dans les crèches. L’éducation nationale  a fait des progrès réels, mais au niveau des services municipaux, je pense que beaucoup reste à faire et  c’est une des priorités que nous nous donnons. Un dernier exemple : nous garantirons _des alternatives non numériques pour toutes les démarches_. c’est  à dire qu’on aura toujours le droit de ne pas faire par internet. c’est aussi une façon de respecter tout le monde, dans la diversité. “ Quatre autres candidats sont en lice à Bourges : Pascal Blanc (Centre soutenu par LREM), Yann Galut (liste d’union de la Gauche,) Philippe Mousny (investi par LR) et Colette Cordat pour Lutte Ouvrière.  

Écrire un commentaire

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.