La main des sourds

Hamlet présentée avec une perspective autochtone et en langue des signes

L’auteur et metteur en scène de Winnipeg Kevin Klassen redonne un nouveau souffle à la pièce La tragique histoire d’Hamlet, prince du Danemark, de Shakespeare en y intégrant le langue des signes, la perspective autochtone, la maternité et les troubles de stress post-traumatique.

L’histoire réécrite et rebaptisée HAMLET (the rest is silence) est portée par six comédiens très différents, selon M. Klassen.

Il explique que le choix des comédiens était instinctivement lié aux nouveaux thèmes abordés.

Dans la version de M. Klassen, Hamlet est mort et vit dans une forme de purgatoire en vivant des moments du passé.

Avec cette nouvelle pièce, nous voulons montrer que Shakespeare est vraiment universel en mettant en scène des personnes qui ne seraient pas habituellement considérées pour le rôle de Hamlet, dit-il.

L’auteur et metteur en scène de Winnipeg Kevin Klassen redonne un nouveau souffle à la pièce La tragique histoire d’Hamlet, prince du Danemark, de Shakespeare en y intégrant le langue des signes, la perspective autochtone, la maternité et les troubles de stress post-traumatique.

L’histoire réécrite et rebaptisée HAMLET (the rest is silence) est portée par six comédiens très différents, selon M. Klassen.

Il explique que le choix des comédiens était instinctivement lié aux nouveaux thèmes abordés.

Dans la version de M. Klassen, Hamlet est mort et vit dans une forme de purgatoire en vivant des moments du passé.

Avec cette nouvelle pièce, nous voulons montrer que Shakespeare est vraiment universel en mettant en scène des personnes qui ne seraient pas habituellement considérées pour le rôle de Hamlet, dit-il.

Il souhaite également que cette pièce soit un élément de rassemblement.

J’espère que la pièce attirera un auditoire de membres de différentes communautés auquel les gens pourront s’identifier, dit le metteur en scène.

L’artiste sourd philippin Jordan Sangalang qui traduira la pièce de M. Klassen en langue des signes américain, se dit très content de l’initiative.

Donc, peu importe le type de handicap d’une personne ou le type de capacité dont elle dispose, nous cherchons l’égalité et l’accessibilité, dit-il.

La productrice et interprète Charlene Van Buekenhout affirme que cette pièce contribuera à sensibiliser le public sur la richesse de la différence. Je pense que cela peut être très libérateur pour quelqu’un de jouer, mais aussi de regarder [et] de savoir que nous avons tous des luttes, en tant qu’humains.

HAMLET (the rest is silence) sera présentée du 22 janvier au 9 février à l’Echo Theatre de Winnipeg.

Source https://ici.radio-canada.ca - 22 Janvier 2020

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.