La main des sourds

En repoussant la diffusion du JT en langue des signes dans la boucle de nuit, la RTBF a manqué à sa mission de service public, a jugé le CSA

En mai dernier, le Conseil supérieur de l’audiovisuel a été saisi de deux plaintes de téléspectateurs suite à l’absence de diffusion du journal télévisé de début de soirée avec traduction gestuelle, à 20h30 sur La Trois, pendant le concours Reine Elisabeth. Après instruction de ces plaintes, le CSA a estimé qu’en reléguant cette diffusion dans la boucle de nuit, alors que son contrat de gestion lui impose une diffusion au plus tard à 20h30, la RTBF a manqué à sa mission de service public de garantir le droit à l’information de tous ses publics, a fortiori à quelques jours du triple scrutin du 26 mai 2019.
Le CSA considère que ce journal télévisé en traduction gestuelle est un moyen d’information essentiel pour les personnes sourdes et malentendantes n’ayant pas accès à l’écrit et qu’il appartenait dès lors a la RTBF de lui accorder une visibilité adéquate à l’heure habituelle, par exemple sur La Deux.

Source https://www.rtbf.be/ - 22 Janvier 2020

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.