White dog accessible aux malentendants

0

Yoann Robert, comédien et interprète.

Vous êtes comédien ou interprète ?

Les deux ! Au départ, je suis comédien et danseur. Mais, dès l’adolescence, je me suis intéressé à la langue des signes. Alors, je l’ai apprise. Le travail d’interprète m’a rapidement intrigué. Je suis en région parisienne. Je traduis des réunions publiques, des rendez-vous médicaux, du guidage dans des lieux culturels tels que les musées, etc.

Et simultanément la comédie. Comment cela s’organise ?

Les théâtres, les troupes ont des demandes et sollicitent l’association Accès Culture, avec qui je collabore. Une association qui propose audiodescription et surtitrage en langue des signes. Depuis trois ans, la troupe tourne avec cette magnifique pièce. Je fais quelques dates avec eux selon les demandes. Par exemple, ils ont repris en septembre, je joue ce mardi avec eux. J’en referai une en décembre, et en janvier, je partirai sur d’autres projets.

Avec votre présence sur scène, la représentation de cet après-midi sera particulière, donc ?

J’étais présent dès hier après-midi pour la première représentation dite « classique » pour me replonger un peu dans la pièce. Je serai certainement dans le fond de la salle pour revoir certains signes. Mais celle de cet après-midi sera également accessible à tous. C’est une occasion pour les entendants de découvrir la langue des signes, mon travail en direct. Et puis, c’est une ouverture vers les autres. Ceux qui en ressortent estiment que cela amène un plus.

Ce mardi, à 14 h 30White dog par la compagnie Les anges au plafond, au centre culturel Joël-le-Theule, avec traduction en langue des signes. À 20 h 30, version classique.

Informations et réservations : lentracte-sable.fr

Écrire un commentaire

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.