A la uneNouvelle-Aquitaine

Comment mieux intégrer les personnes en situation de handicap dans le monde du travail ?

La loi impose aux entreprises de plus de 20 salariés de compter 6 % de travailleurs handicapés. Mais dans les faits, le taux de chômage est deux fois plus élevé que pour les autres travailleurs. Le point sur l’accessibilité à l’emploi pour les personnes en situation en handicap.  

après l’Insee, la France compte 9,6 millions de personnes handicapées. Parmi elles, seules 2,8 millions sont reconnues administrativement comme telles. Dans le dernier rapport du Défenseur des droits, le handicap figure en tête des discrimination à l’embauche (21,8 % des cas), devant l’origine et l’état de santé.

1) Qu’appelle t-on travailleur handicapé ? 

Il s’agit avant tout pour les personnes en situation de handicap de se faire reconnaître administrativement comme travailleur handicapé. La reconnaissance de la qualité de travailleur handicapé (RQTH) accorde à ces personnes une qualité leur permettant de bénéficier d’aides spécifiques.

Selon l’article L5213-1 du code du travail, cela concerne “toute personne dont les possibilités d’obtenir ou de conserver un emploi sont effectivement réduites par suite de l’altération d’une ou plusieurs fonctions physique, sensorielle, mentale ou psychique”.

Cette reconnaissance s’accompagne d’une orientation vers un établissement ou service d’aide par le travail, vers le marché du travail ou vers un centre de rééducation professionnelle (CRP).

Les personnes doivent effectuer cette demande de RQTH auprès de la maison départementale des personnes handicapées (MDPH) de leur lieu de résidence. 

2) Que prévoit la loi ?

La loi contraint toute entreprise du secteur privé de plus de 20 salariés à employer 6 % de travailleurs handicapés. L’employeur qui recrute ces travailleurs peut bénéficier d’aides de l’Association pour la gestion du fonds pour l’insertion professionnelle des personnes handicapées (Agefiph). A l’heure actuelle, un peu plus de la moitié (51 %) des entreprises respectent ce seuil. 

Pour les autres, elles doivent s’acquitter d’une contribution financière annuelle à l’Agefiph

3) Les personnes handicapées davantage touchées par le chômage 

Les personnes en situation de handicap restent non seulement plus touchées par le chômage, mais elles restent aussi plus longtemps sans emploi. D’après l’Agefiph, le taux de chômage des personnes handicapées en France l’an dernier est de 18 %, soit deux fois plus que pour l’ensemble de la population.

La Nouvelle-Aquitaine compte 51.748 demandeurs d’emploi handicapés, soit 10,5 % de l’ensemble des travailleurs.
Par ailleurs, les personnes en situation de handicap restent en moyenne inscrites comme demandeurs d’emploi deux ans, soit quatre mois de plus que le tout public.

Voyez le reportage de Sophie Goux et Xavier Richard, ils se sont rendus dans deux entreprises de la Vienne où sont employées des personnes en situation de handicap.  

Source
https://france3-regions.francetvinfo.fr - 26 Novembre 2019
Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
ajax-loader
Fermer

Adblock détecté

Cher lecteur, Vous voyez cette page car votre bloqueur de publicité est activé. Veuillez le désactivez puis cliquer sur "Accéder à Sourds.net" Pour vous remercier.