Une association pour découvrir la culture sourde

0

Solidarités

 Nous nous sommes rencontrés lors du Café des signes initiés à l’Oddas , raconte Céline Grimaud, secrétaire de l’association Vent des signes. Un lieu de rencontre et d’échange entre personnes sourdes, malentendantes et entendantes, où Muriel Delande, malentendante, initie à la langue des signes française (LSF). Cinq des participants ont décidé, en juillet 2018, de créer une association pour sensibiliser, promouvoir la LSF et la culture sourde. Car dans ce domaine,  il reste encore des efforts à faire .

Cette nouvelle structure permet aussi de donner  à notre amie, Murielle, un statut de salariée rémunérée, une reconnaissance . L’association compte aujourd’hui 70 adhérents, dont quatre sont malentendants. Le bureau est formé de quatre personnes : Charlotte Béguin, présidente ; Guillaume Lacaze, trésorier ; Céline Grimaud et Eva Auger, secrétaires.

Des cours ouverts à tous

Vent des signes propose  quatre cours, d’une heure quinze, destinés aux pratiquants comme aux débutants ». Répartis sur l’année scolaire, ils se déroulent le mardi matin (débutant) et en soirée (pratiquant), et le jeudi soir, regroupant les deux groupes. Des cours qui réunissent, en moyenne, quinze élèves. Leur profil ?  C’est pouvoir communiquer. Il y a ceux qui le font pour le plaisir, des auxiliaires de vie dans les écoles, des nounous, des enseignants, des personnes âgées. Une grande variété de profils.  L’association est régulièrement sollicitée, reconnaît Céline Grimaud, notamment par les crèches, l’hôpital…

 Muriel Delande intervient aussi dans deux lycées, précise Céline Grimaud. À Bel Air, des initiations sont faites en 2nde et se poursuivent en 1re, pour le bac pro Sapat (servie aux personnes et aux territoires). L’établissement a un projet d’option au bac.  L’autre lycée est celui de Sainte-Marie, à Chantonnay,  à raison de trente heures , également dans une filière bac services à la personne.

Un concert en langue des signes

Pour septembre, l’association a un projet de séances découverte pour enfants et adultes,  une demi-journée ou journée . Des actions financées pour partie par les cotisations, mais pour l’autre par des aides du Département.  Cela nous permet d’avoir des ressources pour former Muriel, afin qu’elle ait un statut de formateur avec diplôme d’État. Ce serait pour 2020. Les budgets sont là. 

Vent des signes propose également des animations culturelles. Cette année, l’événement est un spectacle de chanson française du duo rennais Albaricate, Ulysse maudit sois-tu ! le 10 mai.  C’est un concert en langue des signes. Clémence Colin est chanteuse, comédienne et sourde. Samuel Genin, compositeur, musicien, l’accompagne. Il chante, elle signe.  Dans une mise en scène de Matthieu Penchinat. Des élèves de 6e du collège Viète y assisteront. Cet après-midi-là, le duo chantera pour les élèves de la filière Sapat. Une façon de sensibiliser un large public.

Vendredi 10 mai, à 20 h 30, amphithéâtre du lycée Bel-Air, 1, bd Hoche. Tarifs 8 € ; 5 € (moins de 12 ans, et adhérents de l’association). Réservations : helloasso.com ; office de tourisme, place de Verdun.

Écrire un commentaire

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.