Starbucks a inauguré son 1er café américain en langue des signes. En Israël cette idée existe déjà

Starbucks a inauguré son premier café américain en langue des signes, à Washington. Sourds, malentendants et personnes non-atteintes de déficience auditive sont invitées à y passer un moment convivial. En Israël, à Yafo un restaurant de ce type existe déjà. 650 000 personnes environ sont sourdes ou malentendantes en Israël.

Autre chose intéressant à savoir en Israël, qui innove beaucoup pour les malentendants : « Une toute nouvelle série de timbres est désormais en vente en Israël. À travers cette campagne, il s’agit de mettre en exergue les difficultés liées à la malaudition mais surtout d’illustrer des éléments du langage des personnes sourdes et malentendantes. « Amitié », « merci », « au revoir », voici quelques exemples représentés sur les timbres. L’objectif de cette action est d’inscrire la langue des signes parmi les langues officielles du pays d’Israël.

Selon : « Starbucks est l’une des enseignes les plus présentes au monde et, par conséquent, l’une des plus fréquentées. Son succès s’explique bien sûr par les boissons réconfortantes à la carte mais aussi par l’ambiance des salons qui se veut cocooning et « comme à la maison ». Difficile, cependant, de se sentir 100% à l’aise dans un lieu qui ne répond pas à des besoins spécifiques, comme ceux des personnes handicapées. Mais le progrès se fait sentir peu à peu, notamment avec l’ouverture du premier café de l’enseigne adapté aux personnes sourdes et malentendantes.

C’est dans la capitale des États-Unis, Washington, que l’établissement qui promeut l’inclusion s’est installé, à proximité de l’université de Gallaudet qui accueille des étudiants sourds ou qui ont partiellement perdu l’ouïe. Le lieu est décoré avec un gigantesque tableau coloré célébrant la langue des signes et comprend un « DeafSpace », comprenez un espace pour les sourds, où les clients pourront se réunir et communiquer en toute tranquillité. Et le meilleur est à venir : tous les employés sont bilingues en langue des signes. Certains, atteints d’une déficience auditive, portent le traditionnel tablier vert avec un détail différent puisqu’il y est brodé « Starbucks » en langue des signes américaine. Les autres employés ont un pin’s « I Sign » (« Je parle la langue des signes ») attaché à leur tablier ».

Source https://lemonde.co.il - 18 Août 20199
Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.