S’accomplir ou se dépasser

0

De l’Antiquité à nos jours, les approches de l’Olympisme, et plus largement du sport, sont philosophiquement aux antipodes : l’athlète antique s’inscrit dans l’ordre naturel, tandis que le sportif contemporain travaille à la perfectibilité et au dépassement des limites humaines.
Isabelle Quéval, philosophe et chercheure à l’Institut national supérieur de formation et de recherche pour l’éducation des jeunes handicapés et les enseignements adaptés (INSHEA/Grhapes) nous explique cette évolution.
Film d’animation où le design sonore et l’interprétation en langue des signes magnifient une réalisation exceptionnelle.
A l’occasion de l’exposition Corps et Sport présentée à la Cité des sciences et de l’industrie jusqu’au 5 janvier 2020.

Écrire un commentaire

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.