La langue des signes à la crèche pour parler aux tout-petits

0

La crèche de l’Espace Crèche N’do à La Grand-Croix va s’essayer à la communication gestuelle associée à la parole et signer quelques mots pour plus de compréhension.

La communication gestuelle associée à la parole est un outil qui lie la parole à un signe inspiré de la langue des signes française.

« Nous voulons initier ce projet afin de se comprendre avec les enfants qui ne sont pas encore dans la période de prélangage. Nous savons qu’ils ont des besoins, des émotions que l’on ne comprend pas forcément. Avec la communication gestuelle nous pourrons avoir une transition avant l’acquisition du langage », explique Alexandra Chanal, directrice de la structure petite enfance.

Une journée de formation

L’idée est que l’adulte prononce le mot en l’accompagnant du signe, et l’enfant, par assimilation, va comprendre ce que signifie le signe et ainsi se l’approprier. « Nous devons prendre le temps de nous regarder avec l’enfant car il faut que ce soit individualisé. »

Avec cet outil, l’enfant pourra donc exprimer ses besoins, ses goûts, ses ressentis, ses émotions… et se faire comprendre, avant l’acquisition de la parole. Pour mettre en place ce nouveau projet, l’ensemble des salariées de la crèche, soit 17 personnes, ont dû suivre une formation. « Cela s’est déroulé sur une journée avec l’association Éveil et signe fondée par Isabelle Cottenceau. Nous avons appris des mots-clefs comme le doudou, la sucette, le dodo car notre but n’est pas de signer des phrases entières. »

Une réunion à l’intention des parents a permis d’informer les familles sur cette nouvelle mise en place et de faire le lien sur cette action. « Les enfants sont capables de signer dès 9 mois et nous pouvons signer pour un enfant dès la naissance. Mais l’idée est aussi que chacun puisse s’approprier ou pas la communication gestuelle », conclut la directrice.

DANS LE ROANNAIS

L’association Le bateau des enfants de Perreux avait invité Chantal Neel de Signe avec moi, à venir présenter le langage des signes adapté aux tout petits enfants, vendredi. Parents et personnel de la petite enfance étaient nombreux à découvrir ce moyen de communication, d’où il ressort que dès le plus jeune âge, les bébés tentent de s’exprimer à leur manière sans que nous ne parvenions toujours à les comprendre.

« Signe avec moi » permet de communiquer avec son enfant avant qu’il n’ait acquis l’usage de la parole. « Un processus qui n’est pas une méthode, mais une façon d’être avec l’enfant, encourageant la communication à l’aide des gestes. Tout naturellement, un enfant sera capable, dès 9 mois, de faire les marionnettes, de dire bonjour ou au revoir avec sa main », raconte l’animatrice. Le concept Signe avec moi consiste à stimuler ce processus en introduisant des signes du quotidien empruntés à la langue des signes française. « C’est une manière naturelle d’inciter les enfants à exprimer leurs envies et leurs besoins dès leur plus jeune âge, rapidement et calmement, grâce à des gestes précis », ajoute-t-elle.

Signe Avec Moi

Bien agréable quand – avec les signes – un petit peut exprimer ce qu'il désire ; merci Signe Avec Moi !

Gepostet von Signe Avec Moi France am Mittwoch, 27. Februar 2019

À la crèche Les Petits Câlins, à Saint-Etienne, la langue des signes est enseignée en même temps que le langage et les enfants signent dès 6 à 8 mois entre eux ou avec le personnel.

Écrire un commentaire

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.