Les signes s’invitent à l’école maternelle Anne-Frank

0

L’objectif de l’équipe pédagogique, est d’apprendre à communiquer entre tous les enfants de l’école (sourds et autres problèmes d’apprentissage du langage) et aussi avec les adultes grâce à la Langue des Signes.

Ce projet fait suite à l’arrivée en Petite Section d’une enfant sourde, d’enfants en difficulté de langage en MS et GS et l’arrivée en Moyenne Section d’une enfant qui ne connaît pas un seul mot de français.

Les enjeux pédagogiques du projet

Proposer une animation intégrant des signes de la Langue des Signes Française aux élèves de maternelle est un moyen ludique de les sensibiliser à la surdité mais aussi à tous les autres handicaps ou différences. Grâce aux signes, les enfants en difficultés gagneront petit à petit confiance en eux car ils se sauront écoutés et respectés dans leur timidité ou leur rythme d’apprentissage de la parole. Il s’agit d’apprendre à utiliser un moyen de communication accessible à tous les enfants : une communication gestuelle, à travers la Langue des Signes Française.

Le projet a commencé dès l’automne 2018 pour la classe des Petites Sections grâce aux subventions de l’Association des Parents d’Elèves et de la municipalité. Le projet « Les signes s’invitent à l’école » propose déjà des animations dans la classe des PS1/PS2, de 1 heure par semaine qui correspond à des ateliers de 20 minutes par petit groupe d’enfants et d’un temps avec toute la classe. Ils sont animés dans la classe par une intervenante qualifiée pour ce projet pédagogique.

Une action intégrée dans le projet d’école

C’est un moment ludique apporté aux enfants, sur des thèmes prédéfinis avec l’équipe pédagogique qui s’adapte aux programmes, aux besoins et transmet des signes que l’enseignante de la classe pourra utiliser au quotidien mais aussi des comptines, des jeux, des lectures et des activités autour d’œuvres de littérature jeunesse. Le projet recueille des avis très positifs de toutes parts : parents, municipalité, associations de sourds et de malentendants, Direction des Services de l’Éducation nationale, etc… Mais il n’existe pas de financement spécifique pour un tel projet.

Un appel au financement participatif

Ce projet ne peut se réaliser sans soutien financier. « Pour boucler le financement, nous avons encore besoin d’argent », confie la directrice Françoise Bigorie. Pour que les élèves de Moyenne et Grande Sections puissent profiter de ce projet pendant le dernier trimestre de l’année scolaire 2018-2019, l’école a donc décidé de faire appel au financement participatif via le site « La trousse à projets », créé par l’Éducation nationale. La somme minimale pour les dons est de 5 €. Ensuite, comme sur les autres sites du même genre, des contreparties sont proposées aux donateurs. Cela va d’un dessin des enfants à l’envoi par mail d’un signe de la Langue des signes.

L’équipe pédagogique espère beaucoup de cette initiative. « Il faut vraiment que nous parvenions à obtenir des fonds pour que ce beau projet puisse se réaliser ». https ://trousseaprojets.fr/

Écrire un commentaire

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.