La main des sourds

La langue des signes allemande reconnue à l’unanimité

La Chambre des Députés a voté à l’unanimité la reconnaissance de la langue des signes allemande sous les yeux de beaucoup de ses locuteurs ce mardi.

Dans le sillage de la ratification par l’ONU de la Convention relative aux droits des personnes handicapées, le Luxembourg a reconnu la langue des signes allemande (DGS). Le Grand-Duché est l’un des derniers pays de l’U.E. à faire la démarche.

À l’avenir, les personnes sourdes et malentendantes auront le droit d’être accompagnées d’un interprète lors de leurs interactions avec les institutions étatiques. Les coûts seront pris en charge par l’Etat.

Les membres de la famille d’une personne sourde ou malentendante s’exprimant en langue des signes allemande auront droit à 100 heures de cours de langue gratuites.

Les enfants sourds ou malendentants auront le droit à un enseignement en langue des signes allemande.

Pour couvrir les besoins du pays, l’Etat compte recruter cinq interprètes supplémentaires. Actuellement, il n’y en a que deux.

Le CSV et déi Lénk ont plaidé pour un élargissement de ces mesures à la langue des signes française (LSF).

Source http://5minutes.rtl.lu - 24 Juillet 2018

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.