Avec #BaguetteMagique, ces parents d’enfants sourds interpellent le ministre de l’Education

0

Ils protestent contre les difficultés d’accès à une éducation en langue des signes.

Les enfantsourds et malentendants bientôt mis à la porte des écoles? C’est ce que redoutent des parents d’élèves qui dénoncent un accès à la scolarité de plus en plus compliqué pour leurs rejetons s’exprimant en Langue des signes française (LSF). Ils se rassemblent depuis mardi 15 mai sous le hashtag #BaguetteMagique, pour dénoncer l’inertie du gouvernement.

Un mouvement lancé sous l’impulsion de deux associations, l’ANPES(Association nationale de parents d’enfants sourds), et la FNSF (Fédération Nationale des Sourds de France). Selon eux, l’accès des jeunes sourds à la scolarité est compromise et ils réclament la mise en place d’une circulaire datant de février 2017, prévoyant un parcours au sein du pôle d’enseignement pour jeunes sourds (PEJS). La fermeture en juin 2018 de la seule classe bilingue LSF de la Seine Saint Denis attise leurs inquiétudes.

Dans ce cadre, les associations sollicitent le ministère de l’Éducation depuis de nombreux mois. La FNSF déclare par écrit au HuffPost que ses demandes ont longtemps été ignorées avant qu’une réunion ne soit finalement obtenue le lundi 7 mai. Un porte-parole de l’association nous raconte:

« Suite aux questions et inquiétudes exprimées (…) face à cet immobilisme étatique, plutôt que de chercher à trouver ensemble des solutions, on nous a simplement répondu : ‘Nous ne savons pas quoi dire, nous n’avons pas de baguette magique’ – Un porte-parole de la FNSF

Écrire un commentaire

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.