La deuxième édition du Gestival, un festival culturel bilingue, a lieu du 18 au 20 mai. Ouvert à tous, il met en valeur la langue des signes française (LSF). Sourds et entendants pourront échanger à l’occasion de différentes animations. Conférences, spectacles, ateliers, cinéma, théâtre : des places restent à prendre !

«  Faire tomber les barrières entre sourds et entendants.  » Le Gestival, qui mise sur le dialogue et le vivre ensemble, affichait un beau succès lors de sa première édition, en 2016. De retour pour trois jours de temps forts, il convie petits et grands à la rencontre du monde méconnu de la langue des signes. «  Le dépaysement est garanti pour tous ceux qui habitent Arras  », témoigne Siglinde Pape, participante au projet.

Concerts, conférences… et ateliers fabrication de marionnette !

En présence d’interprètes pour faciliter les échanges, concerts, conférences, visites guidées et ateliers à destination des enfants sont au programme. «  L’ensemble est ouvert à tous, sourds, entendants, et simples curieux  », précise Frédéric Flamand, co-organisateur, s’exprimant en langue des signes française (LSF).

Hôtel de Guînes, musée des beaux-arts, université d’Artois, sont autant de lieux de rendez-vous. En parallèle du festival une chasse au trésor est organisée ainsi qu’un concours de création de courts-métrages. Des cadeaux sont à gagner.

L’association Trèfle, à l’origine du Gestival, promeut le patrimoine culturel et linguistique Sourd. «  Notre souhait est à mesure des éditions d’impliquer les riverains et voisins du festival. » Tracts et application mobile seront mis en place pour permettre aux entendants non initiés d’apprendre des expressions en langue des signes.

Réservations : www.trefle.org/gestival/billetterie/. Billetterie ouverte lors du Gestival au 2 rue des Jongleurs, 62 000 Arras. Contact : gestival@trefle.org

Écrire un commentaire

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.