Le portail d'information sur les sourds et langue des signes
Hauts de Seine Habitat

Silence on tourne pour les malentendants

Participer à la vie sociale et culturelle est un droit, reconnu notamment par les Traités européens et la Charte des droits fondamentaux. Pour les sourds et les malentendants, accéder à la culture reste pourtant, malheureusement, très difficile, sinon impossible. En particulier, beaucoup d’entre eux ne peuvent pas aller au cinéma, sauf lorsque les films projetés sont sous-titrés. 10 % des Européens sont malentendants, ce qui fait de l’accessibilité un problème de société majeur. Nous avons donc demandé à Paul Vecchiali, l’un des cinéastes français les plus éminents de ces cinquante dernières années, de nous expliquer pourquoi le sous-titrage des films lui paraît être aussi important.

Quiet please… Lights, Camera, Action… We are shooting a film for deaf and hard of hearing people…
Participating in social and cultural life is a right, recognized in particular by European Treaties and the Charter of Fundamental Rights. For deaf and hard of hearing people, access to culture remains, unfortunately, very difficult, if not impossible. In particular, many of them cannot go to the cinema, except when films are subtitled. As 10% of Europeans are hearing impaired, accessibility is a major social issue. We’ve therefore asked Paul Vecchiali, a major French film director for more than 50 years, to explain why he considers subtitling to be of the utmost importance.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.