Un agresseur hospitalisé en psychiatrie

1

Deux collégiennes avaient porplainte après qu’un homme leur avait touché les fesses.

Vendredi 26 janvier, deux plaintes sont parvenues à la brigade départementale de protection des familles. Deux collégiennes de 14 ans racontaient la même histoire. À peine sorties de leur établissement, elles ont croisé un homme dans la rue qui, se retournant, leur a touché les fesses.

Aussitôt prévenus, les policiers ont diffusé un signalement de l’agresseur présumé. C’est une patrouille du service de sécurité de proximité qui a reconnu l’homme, un Bordelais de 39 anssourd et muet et sous curatelle, et qui l’a interpellé.

Il a été placé en garde à vue puis a fait l’objet, lundi d’un placement en Soins psychiatriques à la demande d’un représentant de l’Etat (SPDRE).

1 COMMENT

  1. Bonsoir, on ne dit pas sourd et muet, simplement sourd. J’ose espérer qu’il a eu droit à un interprète pour s’exprimer sur les faits dont on l’accuse, présomption d’innocence avant tout.

Écrire un commentaire

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.