Une Alençonnaise explique un festival de musique en langue des signes

L’Alençonnaise Isabelle Margotin vient de créer un ouvrage, reportage-photo sur un festival de musique expliqué par la langue des signes. Une approche qu’elle veut développer.

Originaire d’Alençon (Orne), Isabelle Margotin vient de créer un ouvrage, reportage-photo sur un festival de musique expliqué en langue des signes. Une approche qu’elle souhaite désormais développer.

Comme nombre de créations, celle-ci est le fruit du hasard. D’une boutade même, devenue un quasi-défi personnel : réaliser un reportage-photo et l’associer à la langue des signes française.

Le résultat, un petit livre sur les coulisses du festival musical Pause guitare d’Albi(Tarn)« J’ai retenu ce festival car j’ai de la famille sur place d’une part et mon beau-frère travaille à France 3 Albi, donc j’ai pu suivre plus aisément la manifestation ».

De la cantine au reportage photo

Pour cette aide médico-psychologique travaillant auprès des enfants sourds à Alençon, cette approche était totalement inédite mais relevait d’une volonté qui l’animait depuis quelque temps.

Sur place, elle décide, pour avoir une intégration optimale, de devenir bénévole au sein du festival.

Elle sera cantinière. « Un sacré investissement en terme de temps mais l’occasion rêvée de côtoyer toutes les composantes de la manifestation, tous les protagonistes ». Et, sur son temps libre, elle se fait reporter photographe.

Belle Asi guide le lecteur

Avant de se rendre sur le festival, elle s’adonne au dessin. En l’occurrence la création de deux cents silhouettes de « Belle Asi ». Une jeune femme qui se balade dans les coulisses et donne les signes correspondants aux situations qu’elle découvre.

Au final, un ouvrage tout public idéal pour apprendre la langue des signes. Sur place Isabelle dit avoir rencontré quantité de personnes concernées par la surdité, de près ou de loin, à travers des proches malentendants notamment.

Le souhait d’Isabelle est désormais de décliner ce concept. Elle travaille actuellement sur un ouvrage original autour d’une profession, toujours en y associant la langue des signes. Cette fois, elle va mettre en scène un autre personnage.

 ► Pratique : l’ouvrage d’Isabelle Margotin est visible à la médiathèque d’Alençon. Pour tout contact : isa@gmail.com

Source https://actu.fr - 25 Janvier 2018
Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.