La main des sourds

Acceo, une application qui traduit la langue des signes

La MDPH a inauguré ce mardi sa mise en application de Acceo, un dispositif d’accessibilité aux personnes en situation de déficiences auditives via Internet, inventé par l’entreprise Acceo.

C’est une première pour le Département de proposer l’application Acceo, téléchargeable et gratuite pour les usagers. Depuis septembre, au travers d’une tablette ou d’un ordinateur, ce service transcrit instantanément la parole et la langue des signes française (LSF) grâce à la visio-interprétation. «L’idée c’est que les personnes sourdes ou malentendantes soient accueillies avec la même qualité que les entendants», explique Joël Liennel, un déficient auditif, membre de l’association Sourds09. Alors qu’André Montané, conseiller départemental à la solidarité et au handicap, affirme que «le dispositif ne délaissera personne», le service profite aussi aux agents d’accueil. «Même si les hôtesses ont été formées à la LSF, la communication avec les usagers sourds reste difficile sans une pratique régulière», témoigne Christine Séverin, directrice générale adjointe à la solidarité départementale.

Démonstration du dispositif

L’inauguration était l’occasion de faire une démonstration du dispositif. Deux usagers malentendants se sont ainsi présentés à l’accueil de la MDPSH pour connaître leurs droits. Christine Calero, agent d’accueil, répond à leur demande. Pour cela, elle lance l’application Acceo sur son ordinateur afin de passer un appel en visioconférences avec de vrais transcripteurs de la parole. «Ce sont des humains car la reconnaissance vocale n’est pas encore parfaite», indique Angélik Filippa, directrice du développement de Acceo. En moins de 30 secondes, un des 100 traducteurs décroche à l’appel. Il transmet oralement à l’hôtesse la demande que les malentendants ont faite en LSF. Le transcripteur traduit ensuite les réponses de l’agent d’accueil aux sourds en LSF. Et si besoin, ils traduisent aussi les papiers administratifs.

«Je suis très heureux car la communication avec la MDPH est enfin fluide», témoigne Joël Liennel. Tandis que Jean-Michel Burtin, également malentendant, imagine déjà une exploitation du dispositif : «On peut espérer que le Chiva, les pompiers utilisent un jour Acceo.» «L’objectif est de sensibiliser toutes les collectivités territoriales et les entreprises», confie André Montané.

Source https://www.ladepeche.fr - 30 Novembre 2017
1 commentaire
  1. SOULIER dit

    Bonjour,
    Je recherche des articles avec vidéo pour montrer à mes collègues entendants :
    Comment le formateur entendant (venant d’extérieur) vient et explique la démonstration d’un nouveau logiciel à l’écran (diapo), accompagné d’un petit écran : traduction en lsf à distance durant la formation (à suivre la démonstration et aussi les échanges entre collègues) pendant la formation.
    Merci et cordialement
    Carole SOULIER

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.