La main des sourds

Les nounous se forment à la langue des signes

Enseignement et formation

À Gourdon, au mois de septembre, une rue était inaugurée au nom de Pierre Pélissier, Gourdonnais et premier auteur sourd du dictionnaire de la langue des signes française. Et la semaine dernière, des assistantes maternelles suivent au Vigan une formation à cette même langue des signes française.

Cette formation courte et qualifiante est une reconnaissance des sourds et muets dès le plus jeune âge. Elle est dispensée par le Greta et est suivie par sept personnes du canton pour une durée de 40 heures.

Ont participé à cette formation des stagiaires des communes de Gourdon, Lalbenque, Le Vigan, Montfaucon, Souillac et Payrignac : Patricia Debraeve, Virginie Selce, Dominique Planiol, Elsa Lettendart, Véronique Bieuville, Sandrine Mauret et Marine Renaudin.

«Cette formation à l’apprentissage de la langue des signes française pour des assistantes maternelles est mise en place dans le cadre de la professionnalisation de ces dernières, afin de leur apporter des compétences spécifiques», précise Nathalie Lavaurs, conseillère en formation continue au Greta en charge du secteur social. La formation est accompagnée par Joëlle Besson, conseillère chargée du secteur langues, et l’intervenante formatrice au Greta Lisa Filhol. Le stage est pris en charge par Iperia, institut de formation pour adultes autour des métiers de la famille.

Catherine Capelle, directrice du Relais d’assistantes maternelles de Gourdon, est comblée par cette initiative : les compétences des assistantes maternelles se diversifient, ce qui permettra de proposer aux parents des services professionnels toujours plus performants pour leurs bébés.

La langue des signes française en apprentissage dès le plus jeune âge du bébé, est un choix éducatif d’importance, c’est la coordination du geste et du langage à la fois, c’est aussi un exercice d’éveil formidable.

Pour des informations complémentaires concernant cette formation, contacter Audrey De Boer au 06 77 76 09 51.

Source http://www.ladepeche.fr - 8 Novembre 2017 à Gourdon

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.