Un cortège haut en son et en couleur

Les mariés de 15 h samedi ont sans doute étaient un peu désarçonnés par l’arrivée d’un cortège multicolore, marchant d’un pas décidé vers l’hôtel de ville au rythme de la batucada Ploukatak. « Ce n’est pas une manifestation, c’est une sensibilisation festive », expliquait Aurélia Dugue, responsable de l’organisation de la journée mondiale des sourds à Vannes. Les mariés ont d’ailleurs pu faire leurs photos sur les marches, applaudis en langue des signes par le cortège. Celui-ci les a ensuite remplacés. « Nous voulons tout simplement montrer l’existence de la communauté des sourds », poursuit Aurélia Dugue. Après avoir tenu un stand en matinée sur le port, des conférences et un repas étaient organisés au Palais des arts en soirée. « Les entendants connaissent peu ou mal la culture sourds, c’est une manière de la leur faire découvrir », explique Nicolas Evrard, de la Fédération nationale des sourds de France. Cette journée était aussi pour les associations une occasion de lutter contre l’isolement des personnes sourdes. L’hôtel de ville avait d’ailleurs été choisi pour son symbole. « Les politiques aussi doivent nous prendre en compte ». Les volontés des associations est, après cette première, de pouvoir marquer chaque journée tous les ans.

Source http://www.letelegramme.fr - 2 Octobre 2017
Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.