Le portail d'information sur les sourds et langue des signes
Hauts de Seine Habitat

Ils organisent une soirée pour aller à la rencontre des personnes sourdes

Ils sont dix élèves de terminale ASSP (Accompagnement, soins et services à la personne) du lycée Depoorter à suivre l’option langue des signes française. Le 12 mai, ils organisent une soirée signes.

«  L’objectif est de créer un échange entre les personnes sourdes et entendantes, et que ces dernières découvrent la culture sourde. » Des outils seront mis à disposition pour faciliter la communication en langue des signes entre les participants. «  Les personnes sourdes ont une voix, elles ne sont pas muettes, mais parce qu’elles ne s’entendent pas, elles font le choix de ne pas parler  », explique Paul. Par mesure de sécurité, le lieu de la soirée sera donné après pré-inscription obligatoire sur le blog.

« Une vraie chance d’apprendre cette langue »

La langue des signes française est une langue officielle depuis 2005. Elle est enseignée au lycée Depoorter depuis trois ans par Aurore Renard, sourde, et Estelle Jaffrezic, entendante. Toutes deux font partie de l’association cambrésienne Signons ensemble. C’est une option qui est accessible à partir de la classe de seconde à raison de deux heures hebdomadaires. La première année est basée sur le vocabulaire et la culture mais aussi sur l’aisance du corps et les expressions du visage. En première, les élèves apprennent la syntaxe et la description d’une image. Enfin en terminale, les élèves doivent être capables de décrire une image et d’échanger. À la fin de la troisième année, comme pour toute option, les élèves passent un examen. En France 10 % de la population est sourde et 300 000 personnes pratiquent la langue des signes. «  Quand le film La Famille Bélier est sorti, on a senti beaucoup d’engouement chez les jeunes pour la langue des signes  », note Estelle. «  C’est une vraie chance de pouvoir apprendre cette langue  », déclare Émeline, élève de seconde. «  C’est un vrai plus pour notre métier futur  », ajoute Capucine.

Entrée : 8 € avec apéritif, sandwich, dessert et café. Boissons non incluses. Présentation de la carte d’identité obligatoire. La soirée est ouverte à tous à partir de 10 ans. Les fonds récoltés permettront aux jeunes de se rendre à Paris pour aller à la découverte du premier restaurant parisien tenu par des sourds 1000 & 1 signes. Pré-inscriptions : https://lsflyceedepoorter.wixsite.com/lsf-depoorter.

Source http://www.lavoixdunord.fr - 25 Avril 2017 à Hazebrouck
Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.