Communiquer par la danse avec les jeunes sourds

0
Les futurs animateurs actuellement en formation à l’Afertes.

Dans le centre de formation pour animateurs de l’Afertes, un groupe de jeunes a décidé de monter un atelier de danse à destination de jeunes sourds. Un moyen de communiquer de façon originale.

L’Afertes, rue Frédéric-Degeorge, propose des formations de moniteur-éducateur. Dans cette promotion 2017, Valentine est malentendante. Pas facile pour elle de s’intégrer. Les collègues de sa promo ont eu alors l’idée de communiquer via… la danse. «  Le mouvement dansé comme technique éducative, expliquent les étudiants qui viennent de tous les Hauts-de-France. On passe par différentes expressions : corporelle, spirituelle et émotionnelle. »

Cette semaine, les futurs animateurs ont décidé de présenter leur projet éducatif au Centre d’éducation pour jeunes sourds (CEJS) devant une dizaine d’élèves. Pour concrétiser ce projet, neuf d’entre eux, âges entre 7 et 13 ans, sont venus danser, jeudi soir, dans les locaux de l’Afertes. «  On voulait permettre aux jeunes sourds de s’exprimer de manière corporelle, tout en créant une relation de confiance et une bonne communication entre eux et nous.  »

Écrire un commentaire

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.