Traduction “approximative”

Salut, je ne sais pas où je dépose un message suite de la polémique oraliste et lsfistes. En fait, une richesse des évènements est là depuis un mois (Festival Clin d’Oeil) et Deafympics. Cela nous donne une réflexion, cela nous aide à analyser. Je sais que certain de vous n’apprécieront pas mon message, tant pis.

D’abord, Deafympics comme les Jeux Olympiques est le symbole de la paix. Faudra-t-il construire le mur de Trump pour séparer les oralismes et les lsfistes ? Cela ne correspondra pas à la charte des Jeux Olympiques. Les Jeux Olympiques sont là pour faire le défi de très haut niveau. Certains dirigeants de Handisport nous répétent qu’il ne faut pas mélanger la culture et les sports…

Ensuite, enfin, notre vraie inquiétude, c’est la patrimoine de la culture et de la langue des signes. Tenant compte de l’intégration généraliste, où on peut trouver les sourds pour qu’ils puissent nous rejoindre afin d’offrir la patrimoine ? Sachant qu’il est très difficile d’entrer les sourds oralistes dans la communauté des sourds lslfistes car l’accueil est quasi inexistant… Je pense que c’est l’endroit de Deafympics d’échanger, de partager et d’influencer la belle langue des signes. C’est eux qui découvrent, pourront reprendre la patrimoine de la cutlure des sourds.

Par contre, il existe comme le Festival Clin d’Oeil, les Deaf ways, etc qui conservent comme le coffre-fort de la culture des sourds comme la puissance du patrimoine des sourds mais on ne voit que les fidèles sourds. On ne compte que très peu nouveaux sourds arrivés. C’est difficilte d’offrir des patrimoines aux nouveaux gens.

Pour terminer, à propos de média, certains hurlent qu’il manque de média dans le monde surtout pour les entendants… On sait que le dernier président Craig Andrew Crowley (anglais) et le président actuel Valery Nikitich Rukhledev(russe) ISCD n’ont pas la même vision.
Craig Andrew Crowley constate qu’il y a trop instable au niveau de l’organisation de Deafympics, (une série d’annulation des Jeux Olympiques), il pense qu’il vaut miex de rejoindre des jeux paralympiques ou juste après des jeux paralympiques pour avoir des sponsors et des médias plus solide. C’est la stratégie de sécurité pour l’avenir de la communauté des sourds.
Valery Nikitich Rukhledev(russe) ISCD s’oppose la vision Craig Andrew Crowley, il veut maitriser Deafympics en séparant nettement les Jeux Paralympiques. Pour éviter des malentendus dans certains messages de Facebook, il ne coupe pas la relation avec CIO mais il y a un changement de la politique par rapport au précédent président. Mais il existe une risque sérieux pour l’avenir des Deafympics car nous ne saurons pas si les autres pays s’intéressent de s’organiser les Deafympics mais une chose positive, il veut valoriser la culture et la patrimoine…

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.