La main des sourds

La langue des signes aux Mines d’argent

Présent parmi l’équipe des guides des Mines d’argent à Melle tout l’été, Mathieu Pottier propose des visites accessibles aux sourds, en langue des signes.

Depuis 2014, Mathieu Pottier possède un diplôme de compétence en langue des signes, obtenu à l’issue d’une formation et de quelques années d’expérience professionnelle. « J’ai travaillé comme guide et médiateur culturel pour la Ville de Rochefort, notamment sur le chantier de l’Hermione. » C’est au cours de ces activités de médiation culturelle que Mathieu Pottier aura l’occasion d’aborder la langue des signes. « Mon contrat prévoyait une formation, j’ai choisi la langue des signes. A l’heure où on propose de plus en plus d’audioguides et de moins en moins d’humain, les sourds ont, eux, besoin d’une présence. » Il lui faudra beaucoup de courage pour apprendre cette langue particulière. « L’apprentissage est épuisant. Ça fait appel à des parties du cerveau que nous utilisons peu. Ça demande un gros travail sur la mémoire visuelle. » Si Mathieu Pottier a abordé la langue des signes pour des raisons professionnelles, il s’est vite pris de passion, abandonnant la médiation culturelle pour devenir interprète. Accompagnement social et traduction de formation, d’un rendez-vous chez le médecin à la traduction d’un CAP coiffure ou d’un BTS aquacole. Une solide expérience. Il n’existe pas de langue des signes universelle, il en est comme de l’Espéranto, les essais se sont soldés par des échecs. Cependant, deux sourds français et chinois par exemple se comprendront beaucoup plus rapidement que des entendants.

Vocabulaire spécifique

Proposer une visite guidée en langue des signes présente quelques difficultés. « La moitié du vocabulaire propre au site des Mines n’existe pas, je devrai sans doute épeler certains termes mais les sourds utilisent beaucoup l’iconicité, autrement dit le mime. Manger ou dormir se traduisent très facilement par exemple. » C’est une vraie langue avec une syntaxe et une grammaire. « La langue des signes française est plutôt calquée sur la structure de l’allemand. C’est aussi une langue truffée de néologismes. La langue se crée au fur et à mesure, on l’élabore ensemble. »

Mines d’argent des rois francs, à Melle. www.mines-argent.com, tél. 05.49.29.19.54.

Source http://www.lanouvellerepublique.fr - 2 Juillet 2017 à Melle

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.