Langue des signes : à proposer comme « éducation inclusive »

0

Mention très honorable, avec félicitations du jury et proposition pour large diffusion. C’est l’appréciation donnée par les membres du jury qui ont officié lors de la soutenance de Fidy Manantsoa Randrianarivelo.  Et pour cause, le sujet de cette soutenance intitulé «la langue des signes comme médium d’enseignement/apprentissage des élèves sourds dans le contexte d’éducation inclusive»,  a été considéré par les jurys comme étant un thème inédit et difficile à cerner mais cadrant parfaitement à  la situation de l’éducation malgache actuelle.

«Si j’ai choisi de traiter ce sujet, c’est que j’ai  vécu avec un membre de ma famille qui est sourd et a vécu son quotidien», a expliqué Fidy Manantsoa Randrianarivelo, répondant sans hésiter à la question de la présidente de séance. D’ailleurs, il est connu dans le monde des médias comme étant interprète des sourds.

En tout cas, dans cette étude, Fidy Manantsoa a fait office d’avocat des sourds.

Écrire un commentaire

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.