«J’ai débranché ! » ou les limites de l’implant cochléaire

1

Il y a 30 ans, révolution: l’implant cochléaire permettait aux sourds d’entendre et parler! Rencontre avec quatre sourds qui ont pourtant débranché leur implant au profit de la langue des signes et de leur identité sourde.

Présentation : Stéphane BEYELER
Journaliste : Anne MARKWALDER
Réalisation et production : Stéphane BRASEY

L’émission est entièrement sous-titrée pour les malentendants.
Signes, une émission de la Radio Télévision Suisse, 23 mars 2015

1 COMMENT

  1. Je suis sourd à 100% depuis 20 ans suite à une operation et des complications hospitalières. Bien sûr on m’avait alors proposé l’implant que j’ai refusé. J’etais le premier à refuser paraît-il. Je ne le regrette pas.

Écrire un commentaire

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.