La main des sourds

Des signes pour parler avec son bébé

Le centre d’animation de la vie sociale Déclic va bientôt proposer un atelier hebdomadaire pour apprendre aux parents à communiquer avec leur bébé par la langue des signes… Une méthode applicable dès l’âge de 6 mois.

Comment communiquer avec son bébé alors qu’il n’a pas encore appris à parler avec des mots ? Comment éviter les frustrations liées à la peur de ne pas comprendre son enfant ? Cécile Talvat-Bompois animera, dès la rentrée, un atelier à destination des parents avec le centre Déclic. Formée à cette méthode, elle proposera aux parents de découvrir le langage des signes pour une utilisation avec l’enfant, dès l’âge de six mois.

Cette méthode ne retarde pas la parole de l’enfant

1 Qu’est-ce que cette méthode et d’où vient-elle ? « On peut dire que c’est une méthode bienveillante pour permettre aux parents et leurs enfants de mieux communiquer, d’éviter les frustrations, de comprendre les envies de l’enfant », explique la formatrice. Pour l’enfant, il s’agit aussi de pouvoir s’exprimer, d’affiner la communication pour que ce dernier ait les clés pour faire comprendre ses besoins. Pour cela, « on utilise les vrais signes de la langue des signes française », des signes simples et faciles à reconnaître pour les enfants.

Cette méthode vient tout droit de l’autre côté de l’Atlantique, née dans les années quatre-vingt aux États-Unis. Elle a été lancée en France il y a une dizaine d’années par Nathanaëlle Bouhier-Charles et Monica Companys.

2 En quoi est-elle intéressante ? On l’aura compris, le but de cette méthode est de mieux communiquer entre parents et enfants, et d’éviter les frustrations. « L’idée, c’est que l’enfant reconnaisse le signe, qui doit toujours être accompagné de mots, et qu’il le refasse ensuite. Les enfants comprennent beaucoup plus de choses que l’on pense mais n’ont pas les mots pour s’exprimer, avec les signes ils peuvent mieux se faire comprendre », explique Cécile.

3 Pourquoi adopter cette méthode ? Parce que les signes apportent un plus. Quant à ceux qui pourraient penser que l’utilisation de signe retarderait le langage parlé chez l’enfant, il n’en est rien. « Au contraire, plusieurs études américaines ont montré que si l’on prend bien en compte le rythme de l’enfant, ils acquièrent le langage plus rapidement », insiste Cécile. C’est un bon moyen d’améliorer la compréhension mutuelle, de diminuer les frustrations, et donc les colères !

4 Quand commencer à utiliser les signes avec bébé ? Cécile Talvat-Bompois recommande de commencer dès les 6 mois de l’enfant. « À cet âge ils sont réceptifs, et cela permet de les introduire dans une communication courante. » Mais si l’enfant ne signe pas tout de suite, pas de panique. « Il y en a pour qui c’est un peu plus long, le but n’est pas de corriger l’enfant sur les signes qu’il fera, mais de réussir à communiquer. »

5 Comment apprendre cette méthode ? Déclic organisera dès septembre des ateliers hebdomadaires, si le nombre de participants est suffisant. Chaque atelier portera sur un thème précis : la nourriture, les émotions, l’hygiène, les animaux… « L’idée c’est d’en organiser six, avec un fil conducteur. Et les enfants sont les bienvenus aux ateliers », ajoute Clothilde Vincent-Mahe, référente famille à Déclic. Et pour ceux qui ne pourraient pas participer, des livres, associations et différents supports existent, notamment sur Internet. « Nous sommes à disposition des parents qui aimeraient en savoir plus », précise Clothilde.

Prochain atelier. Le mardi 26 septembre à 10 heures à Déclic. En attendant, se renseigner au centre au 04.71.74.58.10.

Source http://www.lamontagne.fr - 26 Mai 2017

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.