La main des sourds

Coach emploi

Qui est-il ?

Originaire d’Allemagne, Michael Kokoschka est arrivé en France il y a quatorze ans, pour suivre sa compagne. Ce père de trois enfants (une grande fille de 28 ans, un garçon de 18 ans et une petite dernière de 10 ans) est sourd. Un handicap qui ne l’a pas empêché d’intégrer, à 15 ans, une entreprise de manufacture en tant qu’apprenti tourneur-fraiseur. « Il y avait déjà plein de sourds dans cette société, alors c’était plus facile pour moi. »

Ses aspirations

Aujourd’hui, le demandeur d’emploi souhaite embrasser la carrière de cuisinier, un métier qu’il a découvert à l’occasion de divers stages, notamment à l’institut Larnay, au lycée Isaac de l’Etoile et au Crous de Poitiers. « J’ai beaucoup aimé, car je ne me suis jamais ennuyé. Il y a toujours plein de choses différentes à faire. » Michael souhaite encore aller plus loin dans sa formation. « J’ai déjà appris des choses, surtout en français, mais je veux être parfaitement autonome dans une cuisine et ne pas rester un auxiliaire. » Néanmoins, il reste intéressé par un poste d’agent polyvalent restaurateur ou cuisinier en collège ou lycée.

Son parcours

À 21 ans, Michael Kokoschka quitte son poste de tourneur-fraiseur pour se lancer dans d’autres aventures. Pendant sept longues années, il « galère ». « C’était un peu déprimant, j’essayais des boulots, mais cela ne me convenait pas. » À 28 ans, il revient à son premier de métier de tourneur et trouve un poste en CDI. Mais sept ans plus tard, il subit un licenciement économique. Retour à la case départ. Une fois en France, il enchaîne les petits boulots, notamment dans des abattoirs. « Je travaillais à la chaîne. Ce n’était pas difficile, mais répétitif et pas très stimulant. » Avec l’aide de son conseiller Pôle Emploi, il entreprend une formation d’agent polyvalent de restauration et obtient son certificat avec brio.

 

Source http://www.7apoitiers.fr - Avril 2017

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.