Rencontre d’un député avec le président de l’ADPIC : proposition d’interdiction de poser des implants cochléaires aux mineurs Sourds (0 à 18 ans).

0

Bonjour, je suis le président de l’association ADPIC. Récemment j’ai rencontré le député Olivier Falorni, en présence d’une interprète. Nous avons discuté de l’implant cochléaire pratiqué sur les enfants sourds. J’ai fait une enquête auprès des personnes déjà implantées et, après avoir récolté les témoignages, j’ai présenté le bilan au député. Il a constaté le problème et a reconnu le statut de victime de ces personnes au même titre que les personnes nées « intersexes » à qui on propose des opérations afin de choisir leur sexe. Bien sûr ce choix est proposé aux parents, mais en grandissant ces personnes se sentent mutilées et victimes, tout comme les enfants implantés de force. On a proposé aux parents de rendre leurs enfants sourds entendants mais en grandissant, ces enfants s’aperçoivent qu’elles sont victimes. J’ai demandé au député l’interdiction de ces implants pour les enfants de 0 à 18 ans (comme le groupe qui lutte contre les opérations des enfants intersexués). J’en ai aussi profité pour demander au député, qui a bien compris le problème, de proposer un vote par les députés à l’Assemblée Nationale, au sujet de l’interdiction des implants sur les sujets mineurs. Dès que le député m’informera de la suite des événements, je vous informerai par vidéo. Merci, au revoir.

Posted by Alexis Estève on Saturday, March 25, 2017

Écrire un commentaire

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.