Sophia Oukbir, une habitante du Coudray, élue Miss France sourde 2017

0
L’Eurélienne Sophia Oukbir voulait dépasser son handicap en participant à Miss France sourde. Elle a remporté le concours.

C’était la huitième édition du concours Miss et Mister France sourds, à Villejuif (Val-de-Marne), il y a quelques jours, mais pour sa première participation, Sophia Oukbir, une habitante du Coudray, âgée de 20 ans, est devenue Miss France sourde 2017.
Comment avez-vous eu connaissance de ce concours ?

Par deux amies, qui y ont déjà participé les années passées et qui concourraient cette année encore : Yvana Notin, qui a remporté le titre en 2016, et Makan Magassa, qui a été sacrée deuxième dauphine cette année.
Pourquoi ne vous y êtes-vous inscrite que cette année

Je voulais y participer depuis longtemps déjà, mais ce n’était pas facile quand j’étais scolarisée à Paris, où j’étais interne. Et puis, j’étais un peu timide… Depuis que j’ai obtenu mon bac pro, au mois de juin dernier, je suis à la recherche d’un emploi. J’avais donc le temps de m’y consacrer. Mais je n’avais jamais pensé être élue. D’ailleurs, personne ne savait que j’y participais, à part ma mère, mon frère et mes deux amies candidates.
Vous n’aviez pas d’autre motivation ?

Si, bien sûr. Depuis longtemps, j’aime l’univers de la mode, des défilés et des mannequins. D’ailleurs, j’aimerais devenir modèle ou mannequin. Mais si j’ai participé à ce concours, c’est aussi pour montrer que le handicap n’empêche rien. D’ailleurs, je ne me sens pas handicapée. Je considère que j’ai un problème auditif, c’est tout.

Comment s’est déroulée cette journée du 4 mars ?

En fait, j’ai passé deux jours à la salle des Esselières, à Villejuif. Le vendredi, avec les autres candidats (quatre filles et cinq garçons), nous avons commencé à nous préparer et à nous entraîner. Le samedi matin, nous avons repris l’entraînement et nous avons préparé notre vestiaire. L’après-midi, nous avons été coiffés et maquillés avant le début du concours, vers 18 heures.
Vous aviez déjà défilé ?

Non, jamais. J’ai tout appris le vendredi, lors des répétitions. On m’a dit “fais-ci” et “fais-ça”, j’ai suivi les consignes, c’est tout.

« Je vais représenter la France à Miss Monde sourde,  au mois de juillet, à Prague »

Comment s’est déroulé le concours ?

Nous avons commencé par défiler avec le tee-shirt de l’association Miss et Mister France sourds, qui organise ce concours. Nous avons ensuite défilé en tenue de mode et en maillot de bain. Puis nous avons présenté notre défilé artistique avant de défiler en robe de soirée.
Vous savez pourquoi le jury vous a élue ?

Oui, je l’ai su après mon élection. Pour le défilé artistique, j’ai chanLa plus belle maman du monde en langue des signes avec, en arrière-plan, une vidéo de ma maman. Le jury a visiblement été touché.

Et celle élection, comment l’avez-vous vécue ?

Trois semaines après, je n’arrive toujours pas à réaliser. Au début du défilé, je n’étais pas sûre de moi. Il y avait une très jolie candidate, et je pensais qu’elle gagnerait. À la fin, j’ai pleuré. J’avais accumulé tellement de stress pendant toute la soirée. Et puis, il y avait entre 300 et 400 spectateurs dans la salle. C’était impressionnant.
Que vous apporte ce titre ?

Déjà, je vais participer au concours Miss Monde sourde, du 11 au 19 juillet, à Prague, en République tchèque. C’est une grande fierté. Je vais représenter mon pays avec une robe du Moulin rouge, aux couleurs de la France.

Et d’ici là ?

Ce week-end, avec mes deux amies, nous allons participer à un casting organisé par New Fashion Génération, à Paris, pour être modèles sur des photos de mode. Nous serons 2.000 candidats, ils n’en garderont que 10. C’est chaud, je sais, mais je vais quand même essayer.
Une candidature à l’élection de Miss France, vous y avez pensé ?

J’y ai déjà pensé. Mais il faut mesurer au moins 1,70 mètre, et moi, je ne mesure que 1,68 mètre… Sinon, j’irais, c’est sûr.

Écrire un commentaire

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.