A la une

Ces élèves s’initient à la langue des signes

Des lycéens de bac professionnel Services aux personnes et aux territoires de la Maison familiale rurale de Fyé (Sarthe) apprennent à signer. Un atout auprès des personnes malentendantes.

Mardi 21 février, une quinzaine d’élèves de terminale du bac professionnel Sapat (Services aux personnes et aux territoires) de la Maison familiale rurale (MFR) de Fyé (Sarthe) ont pris part à une première séance d’initiation à la langue des signes, avant les vacances d’hiver. La formation dure une vingtaine d’heures.

« Nous sommes toujours dans une perspective d’amélioration de la formation de nos élèves pour leur apporter un maximum de connaissances, afin d’optimiser leur curriculum vitae (CV) lorsqu’ils arrivent sur le marché du travail, et notamment dans cette formation Sapat, explique Laëtitia Blin, manager de formation.

Les spécialités professionnelles qu’ils seront amenés à exercer sont d’une grande diversité « dans des établissements spécialisés, auprès de personnes atteintes d’un handicap, dans le domaine de la petite enfance… Le langage des signes entre dans ce critère de formation que nos élèves doivent pouvoir proposer à leurs employeurs et c’est un plus non négligeable sur un CV ».

« La langue des signes se démocratise »

La formation est dispensée par Marc Panel, membre de l’association Savoirs et partage, basée à Fontguenand, dans l’Indre. « J’avais envie de venir en aide aux personnes qui connaissent le handicap du langage, précise-t-il. Je suis à l’origine de la création de l’association Savoirs et partage, il y a trois ans. »

Elle compte aujourd’hui une centaine d’adhérents. « Nous proposons nos services d’initiation au langage des signes aux établissements qui forment des personnes qui, dans leur vie professionnelle, peuvent côtoyer, de près ou de loin, les personnes qui souffrent de ce handicap », ajoute Marc Panel.

L’initiation au vocabulaire de base permet d’acquérir de 500 à 600 mots. « La langue des signes, c’est quelque chose qui se démocratise. Les employeurs sont de plus en plus demandeurs de cette spécialisation, notamment auprès de la petite enfance où cette forme de communication évite les pleurs ou les colères des enfants qui ne peuvent s’exprimer », conclut Marc Panel.

Contact : association Savoirs et partage, 36600 Fontguenand (Indre), tél. 07 71 01 79 49. Mail : savoirsetpartage36@gmail.com. Page Facebook : Savoirs et Partage.

Source
http://jactiv.ouest-france.fr - 23 Février 2017
Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
ajax-loader
Fermer

Adblock détecté

Cher lecteur, Vous voyez cette page car votre bloqueur de publicité est activé. Veuillez le désactivez puis cliquer sur "Accéder à Sourds.net" Pour vous remercier.