Port-Brillet. Auguste Maubert, sourd et muet, prend sa retraite

0
Auguste Maubert est entré au CAT de Robida dès son ouverture, en 1969. Il en sort aujourd’hui tout aussi heureux

À 78 ans, Auguste Maubert, le plus ancien résident de Robida, le centre d’aide par le travail (CAT), à Port-Brillet, rejoint la maison de retraite de La Résidence. Il aura vécu 48 ans à Robida.

Aîné d’une fratrie de sept enfants, Auguste Maubert naît, en 1939, sourd, à une époque où ce handicap est peu pris en charge. Ses parents sont gérants de la ferme du château Saint-Nicolas à Torcé-Viviers-en-Charnie.« Le fait qu’Auguste soit sourd n’a posé aucun problème au sein de la famille. Évidemment les choses auraient été différentes, s’il était né quelques années plus tard », regrette Gérard, son frère, qui aurait aimé pouvoir communiquer plus facilement avec lui.

Devenu adulte, il est placé dans une maison de retraite à Saint-Fraimbault-de-Prières. C’est à la même époque que le père Paul Laizé crée Robida, le centre d’aide par le travail (CAT), à Port-Brillet. Auguste Maubert va devenir l’acteur et le témoin de l’aventure de Robida.

Écrire un commentaire

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.