19 au 21 Janvier : Attifa de Yambolé à Paris

0

Deux collègues bibliothécaires, l’une sourde, l’autre entendante, de retour d’un voyage au Sénégal, nous livrent un conte qu’elles ont écrit et traduit en langue des signes. L’une comme l’autre, en toute naïveté, déballent préjugés et stéréotypes raciaux enracinés dans l’inconscient collectif, mélange d’émerveillement, de paternalisme et d’apitoiement. À cet ethnocentrisme occidental s’ajoutent les clichés qui existent bien souvent dans les rapports entre sourds et entendants.
Chacune des deux comédiennes s’adressant à son public, les sourds et les entendants partagent et vivent les mêmes émotions, parfois au même moment, parfois avec un léger décalage qui accentue le rapport comique entre les deux personnages. Par un jeu de miroir à double face entre les deux femmes et le public, c’est nous tous qu’elles interrogent sur nos différences.

Écrire un commentaire

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.