Le portail d'information sur les sourds et langue des signes
Hauts de Seine Habitat

La famille du football belge s’agrandit

 

Une présentation d’équipe nationale avec traduction gestuelle : cela n’arrive pas tous les jours à l’Union Belge ! La raison est toute simple : les “Belgian Deaf Devils” (équipe nationale des sourds et malentendants) ont été présentés ce lundi, en même temps que les “Red Wolves” (équipe nationale de Cécifoot), les Special Olympics et les Belgian Homeless Devils et Flames (équipes nationales de sans-abris).

Des équipes qui existaient déjà mais sont désormais officiellement reconnues par l’Union belge. Elles représenteront ainsi officiellement la Belgique lors des compétitions internationales, en portant les mêmes maillots que les Diables rouges. Mais cette officialisation n’est pas qu’une question de look : ces différentes équipes bénéficieront aussi de l’aide logistique de la Fédération, des infrastructures du Centre national de Tubize (mises gratuitement à disposition pour leurs stages et entraînements) et de la promotion assurée par les différents canaux de communication de l’Union belge.

“En soutenant ces équipes, nous soutenons de façon général le football pratiqué par des joueurs et joueuses marqués par une limitation de leurs capacités physiques ou mentales, ou ceux marqué par une vie difficile au sein de notre société”, a expliqué François De Keersmaecker, président de l’Union belge. “Il ne s’agit pas seulement de gagner des matches, il s’agit de se dépasser soi-même. Tous les membres de ces équipes sont des exemples pour nous tous.”

FIERTÉ…

Les projets sociaux représentent une des missions plus méconnues de la Fédération. “Nous avons déjà développé beaucoup d’initiatives”, détaille An De Kock, responsable de cette cellule. “Les Ecoles endiablées, la collaboration entre les Red Flames et Plan Belgique qui s’attache à défendre les droits des femmes et des jeunes filles, Heroes of Football qui défend les droits des homosexuels dans le sport… Sans oublier aussi l’organisation de la Homeless Cup, la compétition socio-sportive pour les personnes sans-abri.”  Plusieurs membres de cette équipe nationale “Homeless” avaient d’ailleurs effectué le déplacement à Bruxelles pour cette soirée officielle. “Ils étaient tous très fiers et motivés”, raconte leur coach, Wouter Blockx, “Mais ce n’est pas toujours facile pour eux. Ils viennent de tout le pays et doivent se déplacer en train. Le soir, comme ça, ce n’est pas évident. Mais cette initiative de l’Union belge est à saluer. Ils sont vraiment venus vers nous, c’est nouveau, ça fait plaisir.”

Source http://www.rtbf.be © 25 Octobre 2016
Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.