Le portail d'information sur les sourds et langue des signes
Hauts de Seine Habitat

Il était à la tête d’une organisation de vendeurs faux sourds-muets

La bande, originaire de Pologne, était logée dans un gîte et se présentait chez des particuliers avec des petites pancartes rédigées en mauvais français. L’argent était reversé au chef. Il vient d’être condamné.

 

Le tribunal correctionnel d’Arlon a condamné, lundi, à 18 mois de prison avec sursis le chef d’une association de malfaiteurs dont les membres escroquaient des gens en se faisant passer pour des sourds-muets ou des handicapés. Les faits remontent à l’année 2013 et se sont déroulés dans les régions d’Arlon et Libramont.

Le chef de la bande, originaire de Pologne, recrutait des vendeurs dans son pays et les ramenait en Belgique en leur faisant miroiter du travail. Le groupe était logé dans un gîte.

Les vendeurs effectuaient du porte-à-porte pour proposer divers petits objets. Ils se présentaient chez des particuliers avec des petites pancartes rédigées en mauvais français. L’argent des ventes était reversé au chef.

Un jour, l’un des vendeurs s’est présenté, par hasard, au domicile d’un policier qui eu l’attention attirée. Une enquête a pu alors débuter.

Au total, neuf personnes ont été renvoyées devant le tribunal: le chef et huit vendeurs. Seul le chef de bande a été représenté devant le tribunal par un avocat. Les vendeurs ont été condamnés, en leur absence, à des peines allant de 4 à 6 mois de prison avec sursis.

 

Source http://www.lavenir.net © 17 Octobre 2016[
Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.