Essonne : brûlée à 85% par son compagnon

Saint-Germain-lès-Arpajon.
Le pronostic vital de la victime est toujours engagé pour le moment…

Hier matin, vers 8h15, à Saint-Germain-lès-Arpajon, à l’ouest d’Évry (Essonne), les policiers d’Arpajon arrivent en trombe devant un pavillon. Un riverain s’approche vers eux et leur tend un téléphone portable cassé avant de leur préciser qu’il s’agit de celui de son voisin.

Au même moment, le voisin en question sort de chez lui. Il présente des traces de brûlures au niveau de sa main et de son tibia droit. Intrigués, les forces de l’ordre lui posent plusieurs questions mais sont vite confrontés à un problème de taille : l’homme est à la fois sourd et muet !

Comprenant que l’échange va être délicat, ils demandent alors à l’intéressé de les guider. C’est alors qu’arrivés au sous-sol, les policiers vont découvrir une scène terrifiante : une femme de 29 ans est en feu! Les policiers font alors tout pour éteindre les flammes et parviennent à la sauver. “Qui vous a fait ça ?” demande alors un homme. Le coupable présumé n’est pas loin puisqu’elle désigne d’un geste… son compagnon !

Immédiatement, le jeune handicapé de 34 ans reconnaît les faits. “Il semble que le couple était sur le point de se séparer“, affirme le parquet d’Évry. Conduite à l’hôpital militaire de Clamart (Hauts-de-Seine), la jeune victime est aujourd’hui en train de lutter pour survire. Brûlée à 85%, son pronostic vital est engagé.

Une enquête confiée à la sûreté départementale de l’Essonne a été ouverte pour faire la lumière sur ce drame conjugal.

Source 29 Juillet 2016 - Le Nouveau Détective
Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.